Ruby My Dear – Remains Of The Shapes To Come

Ruby My Dear, aussi plus ou moins connu sous Doc Colibri, fait partie de ces artistes aux tentacules infinies, ceux qui semblent ne pas connaitre de limites, ni dans le fond, ni dans la forme.

a1249496025_10

8.6

10

Par Charlie Mairlot
Publié le 5 juillet 2012 | 19:42

Ruby My Dear, aussi plus ou moins connu sous Doc Colibri, fait partie de ces artistes aux tentacules infinies, ceux qui semblent ne pas connaitre de limites, ni dans le fond, ni dans la forme. Non content d’un background déjà bien fourni avec des signatures sur des labels tel que l’illustre “Peace Off”, le toulousain rentre officiellement dans la cour des grands avec son premier véritable album paru le 29 juin sur Ad Noiseam.

A cheval entre breakcore accessible et torturé évoluant à la vitesse de la lumière, le LP transite en hyperespace entre pads étoilés et ambiances éthérées, couleurs garance brûlée et percussions acérées. On y retrouve le vrai sens du mot « psychédélique », éclaircissant l’âme et la réveillant à coups de fouets. Pour suivre la totalité des opérations chirurgicales effectuées, l’usage entier de l’encéphale se veut nécessaire. Il semble aussi que de nouveaux éléments apparaissent à chaque écoute, transformant le voyage en une véritable chasse aux trésors mentale.

Si une grande partie de la galette s’écoute volontiers immobile dans le noir, on y trouvera tout de même moult kicks sur lesquels rebondir sera un plaisir. Il serait injuste vis-à-vis de l’œuvre de sélectionner et de hiérarchiser la valeur des morceaux, le tout étant construit pour s’écouter d’une traite. Néanmoins, il parait nécessaire de signaler que le chemin réserve de nombreuses surprises.

Une croyance populaire nous apprend que « Toulouse » serait issu du terme Tolso signifiant « torsadé ». Une torsade de breaks et de couleurs en mouvement qui pourrait étonnamment bien représenter cet album monumental.

 

Tracklist :

01. Maiden
02. Rubber Head
03. Karoshi
04. Uken
05. Hawa
06. Syuma
07. Dinah
08. Rhythm-A-Ning
09. Pannonica
10. Monk’s Dream
11. Chazz
12. Knit For Snow
13. L.O.M. (Loutre Oblique Méridionale)

 

Vous aimerez surement

    4 Comments

    1. Seebesea 6 juillet 2012 at 12:04

      Du grand.
      Quand on sait que sa seule date sur bordeaux en compagnie de Rotator a avoisiné les 30 entrées il est clair qu’on va pouvoir végéter un moment avant de le revoir par ici…

    2. drknrhl 7 juillet 2012 at 3:42

      Ouh, je sens que les deux soirs je vais devoir les chérir (:

    Leave a comment

    Suivez-nous sur Facebook

    Suivez-nous

    S'abonner à la newsletter SSS :

    Back to Top