Sam KDC – Of Myth and Mercury EP

L’expérimentation d’un des principaux acteurs du Grey Area n’en finit pas de nous intriguer.

8.2

10

Par Martin Drazel
Publié le 22 septembre 2017 | 9:19
aux017-web

Samuel Wood possède un univers propre inimitable, où se croisent et décroisent ombres et lumières. Sa musique s’est rapidement détournée d’une drum & bass minimaliste vers des formes musicales indéterminées, à cheval entre techno hybride, sombre ambient et ersatz d’un passif de junglist. Ayant trouvé sa place au sein de l’énigmatique Auxiliary, vaisseau spatial dont ASC est le fier capitaine, son épopée n’a fait qu’arpenter des sentiers inconnus, à la recherche d’un absolu musical. Of Myth and Mercury continue cette odyssée sonique, entremêlant pieds assourdis et ambiances cosmiques. Que ce soit sur « Oracle » ou bien « Mercurial Dreams », Sam KDC mélange allégrement le paisible massage de l’ambient avec un contexte oppressant. Cette aura est teinte par « Pareidolia » et « Tower of Babel », morceaux plus anxieux où l’intrigue se développe autour d’une asphyxie insidieuse. Ce représentant du grey area (nouveau style qui se veut un croisement entre bass et techno) qu’est Sam Wood n’a pas fini de nous déconcerter, et on ne demande que ça !

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top