SHXCXCHCXSH – RJRJRFFRJRJ

Deux possibilités ici : soit vous n’en ressortez pas, et c’est tant mieux ; soit vous en ressortez, mais dans quel état…

6923373

7.9

10

Par Alexandre Aelov
Publié le 22 janvier 2013 | 19:46

Chers amis technoïdes, attention : cet EP peut entraîner des effets secondaires. Rien qu’à la vue du nom, tout est dit. Il semblerait que Shifted et Ventress, non contents de signer à leur compte des releases d’une grande qualité (voyez vous-même), promeuvent également au sein d’Avian des perles rares, très rares, la qualité étant toujours au rendez-vous.
Cette septième sortie confirme le degré d’exigence du jeune label dans un condensé incroyable et fou de ce qui se fait de mieux en matière de techno monolithique et sombre. Accrochez-vous.

Cet EP se découpe en quatre tracks aux noms aussi imprononçables que celui de l’énigmatique producteur, et force est de constater qu’on en reste sans voix. RJRJRFFRJRJ, track éponyme, attaque ferme dans un déferlement rapide et abrutissant de kicks durs sur lesquels dégouline une ligne acid toxique et malsaine. Cependant, l’efficacité du morceau ne limite en rien son caractère expérimental, la ligne principale étant envahie par des variations effrénées de hi-hats et de cymbales lo-fi brutales, enveloppées dans des glitchs incessants qui tournoient et se modulent sur plus de 7 minutes d’apnée en freestyle abolu. La descente n’en est que plus dure, MMMXXQQQWWW faisant s’écrouler la frénésie dans une sorte de dub sourd à la construction linéaire, les glitchs perturbants parsemant ce qu’il reste de ligne rythmique et de textures. ZZNNZNZNNZN est sans conteste le plus « club » de ces quatre morceaux, retrouvant un tempo plus classique, et développant au maximum le côté mental de la chose en donnant à chaque élément sa juste place. Retour aux joyeusetés du genre locomotive avec NNNCCCCRRHH qui clôt cette longue parenthèse de folie pure par une boucle agressive simplement ponctuée de drones épars.

Deux possibilités ici : soit vous n’en ressortez pas, et c’est tant mieux ; soit vous en ressortez, mais dans quel état… Avian est un label qui fait bien les choses (jusqu’aux magnifiques pressages vinyles), et prouve encore une fois qu’on peut être exigeant et fou à la fois. Cet EP est un véritable diamant noir regroupant en très peu de morceaux tout ce qu’il y a de plus monstrueux et fascinant au royaume de la techno sans concession. Vous êtes prévenus.

 

 

Tracklist :

1) RJRJRFFRJRJ
2) MMMXXQQQWWW
3) ZZNNZNZNNZN
4) NNNCCCCRRHH

Vous aimerez surement

    1 Comment

    1. gabriel 28 janvier 2013 at 9:18

      Comments are fixed

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top