Slackk – Backwards Light

Slackk, L’incontournable de la scène grime, a fait ses premiers pas en juin dernier sur le R&S pour un EP une nouvelle fois singulier et remarquable

8.0

10

Label

Genre

Par David Robert
Publié le 4 octobre 2015 | 13:11
Slackk Backwards Light EP RS Records Artwork

En quelques années, l’anglais Slackk est devenu un incontournable de la scène grime. Un statut renforcé, voir cloué, par son monumental premier album (chroniqué ici). C’est en juin dernier (amis du retard bonsoir) sur une autre référence, encore plus établie, qu’il a fait ses premiers pas : le légendaire R&S, pour un EP une nouvelle fois remarquable. Là où Slackk maitrise son sujet comme peu, c’est dans le travail de textures singulières ou exotiques et de mélodies vrillées, parfois parfaitement dissonantes, offrant à ses productions un côté hors du commun. Si ici, seule la belle et entêtante ballade « Bells » ne rentre pas totalement dans ce jeu (et encore, les synthés cristalins sentent bon le pays du soleil levant), « Monument » lui incarne parfaitement cette palette particulière tout en offrant à cet EP son apogée : sur un orgue grandiloquent et presque discordant se balade un beat hip-hop sporadique et puissant, agrémenté de quelques gimmicks vocaux parfaitement placés, le tout dégageant un groove aussi funeste que sublime. On gardera aussi bien sûr l’orchestral « Sleeper Carriage », l’acidifié et expérimental « Posrednik », ou encore les non moins excellents « Backwards Light » (idéal pour le yoga) et le léger « Saigon ». En bref, on garde tout.

Vous aimerez surement


    Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273