Special Request – Hardcore

En quatre actes, le Britannique nous offre des flashes des prémices du fameux hardcore continuum.

special-request-packshot-low

7.6

10

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 16 août 2013 | 18:21

1991 ou 1992 ; une usine désaffectée, un soundsystem déraisonnable faisant résonner contre chaque mur des kicks assourdissants devant des raveurs plongés dans le noir. Voilà le type d’images dont regorge ce nouvel EP de Special Request.
Alors que Paul Woolford voit ces temps-ci son fabuleux Untitled retourner tous les dancefloors, il convient donc de ne pas négliger son alias et cette nouvelle parution d’Houndstooth, label associé au club londonien Fabric.
 

En quatre actes, le Britannique nous offre en effet des flashes des prémices du fameux hardcore continuum, les pistes du maxi agissant comme des photographies sépias du début des années 1990.
Wall To Wall entame les hostilités en nous plongeant dans une techno rugueuse, abrupte, anti-mélodique, chaque kick semblant nous asséner un impact supplémentaire pour mieux nous faire entrer dans une transe intérieure. On comprend pourtant bien vite la polychromie du disque : loin de répéter la même chanson, Anthony Naples, au remix pour la deuxième piste, nous fait entrer dans l’univers associé des radios pirates. Sa jungle mélancolique semble distante, éloignée, comme un extrait d’un titre à jamais inconnu retrouvé sur une vieille cassette – impression renforcée par les fade-in et fade-out qui encerclent le morceau.

Les breakbeats et la jungle ne sont jamais bien loin : Special Request lui-même prend suite avec un Broken Dreams confrontationnel, tout en rythmes coupés, dézingués puis reconstruits pour aller avec une bassline jouant sur la répétition.
Il est facile de se perdre dans ces vagues semblables mais en mutation imperceptible de hi-hats et de rim shots, en particulier dans une seconde partie en forme d’ouragan sonore. Si bien que l’ultime piste, qui voit Lee Gamble prendre les commandes, tombe à point nommé : son remix de Capsules ouvre les portes du chill-out, englobant l’auditeur dans des nappes de synthés et de sons nuageux.
 

Mêlant la rave à la nostalgie qui lui succède, cet Hardcore EP ouvre donc une fenêtre temporelle sans chercher à la refermer. Et nous laisse au centre de celle-ci, dans un espace surprenant, tant passé que présent, qu’il est toujours plaisant de retrouver.

 


 

Tracklist :

01. Wall To Wall
02. Mindwash (Anthony Naples Eternal Mix)
03. Broken Dreams
04. Capsules (Lee Gamble Remix)

Vous aimerez surement


    Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273