SSS Interview : Architect

« Une histoire de fidélité » : Architect de chez Hymen Records en interview.

SSS-Interview-Architect-Daniel-Myer-12-Haujobb
Par Clement Segura
Publié le 14 juillet 2012 | 15:00

1) Sous Architect, tu as sorti tous tes albums sur Hymen Records. Simple question de fidélité et de simplicité, ou chaque sortie a été précédée d’une grande réflexion sur le label à choisir ?

C’est une histoire de fidélité. Je suis chez Hymen depuis le début, et je suis très heureux là-bas.
__________________


2) Si tu devais faire des infidélités, vers quel label te tournerais-tu ? Et pourquoi ?

J’ai toujours voué un grand respect à Mute Records ou Warp. Ninja Tune est vraiment cool aussi. Pour parler de labels plus récents, j’apprécie énormément Hyperdub.
__________________

3) Tu as sorti assez récemment un album de remixes regroupant des artistes provenant de sphères stylistiques assez différentes, là ou d’autres préfèrent construire ce genre d’album avec des artistes provenant du même univers. Pense-tu donc qu’un album de remixes doit offrir, de par sa nature, de la diversité, ou plutôt doit être construit comme un album classique et donc chercher la cohérence ?

Mon approche de la musique est toujours très large, et je choisis les artistes en conséquence. Chacun apporte son plus… Je m’intéresse à trop de sonorités différentes, c’est pourquoi l’album de remix est si varié.

 

Architect – attack ships on fire (subheim remix)
__________________


4) Ta présence sur la dernière compilation Tympanik s’est faite avec un pied dans le dubstep. Quel regard portes-tu sur la scène dubstep ?


C’était très excitant il y a quelques années mais ça s’enlise, comme c’est toujours le cas avec les nouvelles tendances. Le point culminant du dubstep a été atteint il y a deux ans pour moi. Ensuite c’est devenu beaucoup trop ennuyant et répétitif.
Pour autant, je m’achète encore du matériel pour faire du dubstep mais très peu et il faut qu’il soit vraiment spécial.
__________________


5) Pourquoi, à ton avis, beaucoup d’artistes (Hecq pour n’en citer qu’un) se tournent vers le dubstep ?

Parce que c’est passionnant au début ! Mais Hecq ne fait pas que du dubstep, moi non plus.
_______________


6) L’atmosphère d’Architect se situe un peu du côté obscure de la force depuis tes débuts, entre le gris et le noir, et il semblerait que tu ne souhaites pas vraiment changer tes positions là dessus. Tu navigues un peu à contrario entre les franges de la musique électronique. Le style d’Architect change au fil des années donc, à l’inverse de son ambiance. Penses tu qu’un artiste pour garder son identité tout en évitant la stagnation doit privilégier des évolutions dans son style plutôt que dans l’atmosphère qu’il dégage ?

Il est sûr que c’est diffèrent pour toutes les musiques. L’ambiance peut être très changeante dans mes productions. Certaines pistes sont légères, d’autres plus sombres. Mais la tendance a toujours été mélancolique dans ma musique.

__________________


7) Que cherches-tu à provoquer chez l’auditeur avec cette atmosphère là ?

J’essaie simplement de retranscrire mon état d’esprit mais l’auditeur peut ressentir autre chose quand il écoute ma musique.
__________________


8) Pourquoi avoir pris la décision de stopper ton side-project  Haujobb il y a quelques années ? Et pourquoi avoir pris celle de reprendre du service en 2011 ?


Oh mais nous avons sorti un nouvel album avec Haujobb, et l’on est plus actifs que jamais ! ;) haujobb-music.com
Cependant, nous avions besoin d’un nouveau départ, et les 4 ans de pause nous ont été salutaires !
__________________


9) Cette reprise s’est faite avec un nouvel album “New World March” sur Tympanik. Pourquoi avoir choisi l’écurie de Paul Nielsen ?


Parce que je connais Paul depuis de longues années et que je le respecte profondément en tant que personne. Nous ne voulons travailler qu’avec des personnes que nous apprécions vraiment.

__________________


10) Penses-tu, au vu du titre, que nous arrivons à la fin d’une ère ? Ou est ce simplement un nouveau monde pour Haujobb ? La musique d’Haujobb a-t-elle un message politique ?

Clairement, Haujobb a toujours été politique. Il est très important pour nous d’avoir un esprit ouvert et un regard critique de notre monde.
__________________


11) J’ai cru comprendre que cet album était un retour vers les instruments physiques plus classiques et les machines (hardware). Quel était le but de cette démarche ?


Très juste ! Même si nous avons utilisé des logiciels, le but était de faire une musique qui sonne analogique.
_________________

12) A propos des procédés de production : comment travailles-tu, comment tes morceaux voient-ils le jour ?


C’est toujours diffèrent. J’ai l’habitude de bricoler des beats, ou alors je vais écouter des trucs sur beatport et youtube pour trouver l’inspiration. Ensuite, le processus est parti,  et les morceaux peuvent être terminés en quelques heures ou en plusieurs mois.


__________________

13) Quel regard portes-tu sur la scène IDM  actuelle ?


Il y a autant de très bonnes choses que de musiques bonnes à jeter. Mais c’est un problème récurrent puisqu’il est facile de faire de la musique aujourd’hui. Ça ne coute plus rien et tout le monde peut la distribuer facilement. Il est difficile d’avoir une vue d’ensemble, c’est pour ça que mon intérêt se limite à cibler certains artistes et labels. Je suis un grand fan du label n5md.
__________________


14) Quel est l’artiste de Tympanik le plus intéressant selon vous?


Nous.
__________________

15) Parlons un peu de l’actualité du web. Que penses-tu de la fermeture de Megaupload ?

Je n’ai pas d’opinion sur le blocage de megaupload, je ne suis pas un grand adepte du partage de fichier.
__________________


16) Et que penses-tu l’avenir de l’industrie de la musique en général ?

Il est dur de travailler et de perdurer dans ce milieu. Donc on essaye de bien faire les choses entre nous. On ne croyait pas que créer un label serait une bonne idée au début, mais après quelques réunions nous avons décidéque lancer un label avec des amis pourrait bien fonctionner. Et nous sommes vraiment confiants pour la suite.


__________________


17) Quel est le futur proche et lointain de Daniel Myer ? Focalisation sur Architect ? Nouveaux projets ? Reprises d’anciens projets ?

 

Je vais continuer mes projets. Il y aura également plusieurs collaborations. Je vais aussi continuer à produire des groupes.
En ce qui concerne Architect, le prochain album sera sensiblement diffèrent des albums précédents. Je vais travailler avec Paul Kendall, et il assurera la partie sur certaines pistes.
__________________


18) Le dernier mot est tiens, libre à toi de dire ce que tu veux.


Je vous remercie de votre intérêt, continuez comme ça !

 

No English version available at the moment.

Vous aimerez surement


    Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273