SSS Interview : Sieren [FR/ENG]

Pour compléter la sortie de l’EP de son nouveau projet Sieren, Matthias Frick nous offre une liste de titres ayant influencé sa formation musicale.

resize2.jpg  copy
Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 8 août 2014 | 8:05

Au travers de ses différents alias, Matthias Frick (Matthew Adams, Matams, …) a été amené à cotoyer les contrées de chez Apollo, Project: Mooncircle ou Skullcandy Supreme Sound. Jouant sur tous les tableaux, ses différents projets se sont aussi bien inscrits dans la techno la plus minimale que dans la deep-house. Avec le premier EP solo de son nouveau projet Sieren, paru récemment chez Shades, c’est un nouvaeu revirement stylistique qui s’opère, l’Allemand touchant désormais à la bass music au sens large, en évoquant le dubstep des premières années d’Hotflush ou le UK Garage revisité d’un Synkro. Afin de mieux comprendre la genèse de ce son, nous lui avons demandé de nous dresser une petite liste de titres l’ayant influencé tout au long de sa formation musicale. Ses réponses :

01 Xela – Under The Glow Of Streetlights [For Frosty Mornings and Summer Nights, Neo Ouija, 2003]

 

« Probablement l’un des premiers morceaux que j’ai entendu dans ce que l’on pourrait nommer « IDM ». Je suis tout de suite tombé sous le charme de l’atmosphère et des éléments mélodiques des productions de Xela. Je reviens encore vers ses albums de temps en temps et ils me donnent toujours le sourire. »

 

02Akkord – Navigate [The Navigate EP, Houndstooth, 2013]

 

« J’ai toujours suivi et apprécié les travaux de Synkro et Indigo. Leur approche très britannique visant à lier bass et techno m’a beaucoup inspiré. Leur travail du son reste vraiment exceptionnel. »

 

03Commix – Japanese Electronics [Call To Mind, Metalheadz, 2007]

 

« Je crois que ce morceau est sorti à un moment où je n’écoutais pas beaucoup de drum&bass. Ca m’a un peu remis dans le style, et j’ai beaucoup réécouté l’album depuis. L’édition remix du disque mérite aussi une écoute. »

 

04Telefon Tel Aviv – Fahrenheit Fair Enough [Fahrenheit Fair Enough, Hefty, 2001]

 

« Je crois que j’avais 16 ans quand cet album est sorti. Leur façon de casser les choses, tout en restant harmonique et en conservant un haut niveau de production me frappait déjà à l’époque, alors que je me contentais de jouer avec les logiciels disponibles à ce moment là. »

 

05Xenakis – Psappha [Edition: Salbert, 1976]

 

« Comme mes études et mes recherches sont très liées aux mathématiques (je travaille dans la communication et la technologie auditives, en me spécialisant dans les signaux digitaux), j’ai toujours trouvé très intéressante l’approche de Xenakis, qui appliquait des modèles mathématiques dans sa composition. »

 

06Submerse – Tears [Tears, Project: Mooncircle, 2012]

 

« Je pense que c’est sorti au moment qu’on m’a présenté les membres de Project Mooncircle. Certes, ça fait un peu tard, mais c’est parce que j’ai beaucoup bougé stylistiquement avant de trouver ce que j’aimais vraiment. J’ai été beaucoup influencé, surtout dans mes projets plus mélodiques, par la façon qu’a Submerse de mêler des éléments hip-hop avec des fragments vocaux et mélodiques de ce qui semble être du Garage. »

 

07Vaccine – Wishful Thinking [Hotflush pres. Space & Time, Hotflush, 2007]

 

« C’est sorti au moment où le « vrai » Dubstep était à son sommet. J’étais un grand fan d’Hotflush à cette époque, et ce morceau précis de Vaccine décrit parfaitement ce que j’aimais dans le dubstep et l’ambient à cette période (je pense que c’était avant que Synkro n’arrive et ne pousse le son à un autre niveau – je suis très fan de ses travaux aussi). »

 

08Burial – Prayer [Burial, Hyberdub, 2006]

 

« Il n’y a pas grand chose à dire – Prayer, et l’album Untrue qui est venu ensuite ont été des grosses influences et le sont toujours. »

 

09Carsten Jost & Carsten Klemann – CC01 (Detroit) [You Are My Mate V/A, Dial Records, 2008]

 

« Avant de tomber dans les méandres de la bass music, j’écoutais plutôt de la deep house. Je suis toujours les sorties de Dial Records et de ce genre de labels ces jours-ci, et une partie de cette musique m’inspire toujours. »

 

10Bonobo – Eyes Down [Black Sands, Ninja Tunes, 2010]

 

« Ca m’a épaté quand c’est sorti. Ca a vraiment changé mon point de vue sur la musique, en m’apportant une approche plus organique. »

Through his different aliases, Matthias Frick (Matthew Adams, Matams, …) has been seen near Apollo, Project: Mooncircle or Skullcandy Supreme Sound. Playing with different styles, his various projects have been anchored in techno, deep-house, as well as many others. With the first solo EP of his new Sieren project, which was recently released on Shades, he embraces a new style, toying with bass music in its widest sense, from Hotflush’s first years’ dubstep to Synkro’s recomposed UK Garage. To help understanding the creation of that sound, we asked him to draw up a short list of tracks that have influenced him all along his musical formation. Here are his answers:

01 Xela – Under The Glow Of Streetlights [For Frosty Mornings and Summer Nights, Neo Ouija, 2003]

 

« Probably one of the first tracks I heard of what some people might call “IDM”. I instantly fell in love with the atmosphere and melodic elements of Xela’s productions. I still go back to his albums once in a while and they always tend to put a smile on my face. »

 

02Akkord – Navigate [The Navigate EP, Houndstooth, 2013]

 

« I’ve always followed and appreciated Synkro and Indigo’s work before. Their UK-approach to consolidating Bass and Techno has been a huge influence on me. Their way and effort of sound-design remains quite unique in a way. »

 

03Commix – Japanese Electronics [Call To Mind, Metalheadz, 2007]

 

« I believe this one came out around a time when I hadn’t heard much Drum’n’Bass. It sort of got me back on the wagon and I’ve revisited the album a lot since. The remix edition of the same album is definitely worth a listen as well in my opinion. »

 

04Telefon Tel Aviv – Fahrenheit Fair Enough [Fahrenheit Fair Enough, Hefty, 2001]

 

« I believe I was around 16 when this album came out. The way of glitching things up whilst remaining harmonic and having such a high production standard struck me even back then (at a time where I just toyed around with the pieces of software available at the time). »

 

05Xenakis – Psappha [Edition: Salbert, 1976]

 

« Since my studies and research involves a lot of math (audiocommunication&technology, specialized in digital signals processing) – I’ve always found Xenakis approach of applying different mathematical models to his music/composing rather interesting.  »

 

06Submerse – Tears [Tears, Project: Mooncircle, 2012]

 

« I believe this just came out around the time I got introduced to Project Mooncircle. Admittedly I may have been rather late to the party – having gone through various genres in music before ultimately finding what I really like. Submerse’s unique way of fusing elements of hip-hop with slight vocal and melodic elements of what I can only assume could be garage had great influence on my more melodic projects. »

 

07Vaccine – Wishful Thinking [Hotflush pres. Space & Time, Hotflush, 2007]

 

« I believe this was around the time proper Dubstep was on its peak. I’ve been a huge fan of Hotflush back then, and this particular track from Vaccine was rather on point when it came to my taste in dubstep and ambient back then (I believe this was before Synkro came and took it to another level – huge fan of his work, too). »

 

08Burial – Prayer [Burial, Hyberdub, 2006]

 

« I don’t think there’s a lot to say here. Prayer and the subsequently released Untrue were both huge influences and still remain. »

 

09Carsten Jost & Carsten Klemann – CC01 (Detroit) [You Are My Mate V/A, Dial Records, 2008]

 

« Before ending up in the reigns of more bass-influenced music I was more into deep-house. I still follow the releases on Dial Records and labels alike nowadays and part of the music is still a great influence. »

 

10Bonobo – Eyes Down [Black Sands, Ninja Tunes, 2010]

 

« This just blew my mind when it came out. It definitely changed my point of view on how I approach music into a more organic direction. « 

Vous aimerez surement

    1 Comment

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top