SSS Podcast #045 : Lakker

Rigueur mécanique en zone de non-droit.

Label

Genre

Liens

Par David Robert
Publié le 7 août 2013 | 14:26

Arpentant les routes sinueuses de la musique électronique depuis 2006, le duo Lakker ne s’est jamais laissé classer ou dompter dans telle telle ou telle case. Les seules attributions qui ont pu leur être offertes au fil de leurs releases sur Blueprint, Alphabet Set, Killkill, Candela Rising ou encore Lazybird sont celles d’IDM et d’experimental techno. Deux étiquettes fourre-tout qui veulent tout et rien dire, et qui montrent que le seul adjectif qu’on peut apposer sur le son de Ian McDonnell et Dara Smith sans se tromper est finalement celui d’ »indomptable ».

Voilà quelque chose qui nous rappelle un tant soit peu la philosophie d’un label qui n’a de souhait que de triturer les bases de la scène techno pour créer quelque chose d’inédit. Il s’agit bien évidemment de Stroboscopic Artefacts, dont le géniteur, Lucy, nous a récemment expliqué le concept lors d’une interview (ici) :

  »Comme diraient les Monty Pythons : « And now for something completely different » ! Disons que tout l’intérêt du label est de jouer avec des éléments tirés d’un genre bien précis mais d’une manière tout à fait inattendue.« 

 

Et au sein de ce même label, il y a une série qui peut plus que toutes les autres releases SA être qualifiée d’indomptable : les Monad.

« Effectivement, la logique de cette série a toujours été de repousser les limites. Chaque fois que je sentais qu’un artiste pouvais aller bien plus loin que ce qu’il faisait jusque là, je le contactais et lui proposais de participer à ce projet. C’est un espace où chacun peut aller jusqu’au bout de ses propres limites.« 

 

Quoi de plus normal donc de voir Lakker signer la quatorzième Monad (que vous pouvez vous procurer ici), et ainsi aller chercher le métal là ou il est pour le désintégrer et en faire jaillir de nombreuses salves entre techno et expérimental ?
C’est à l’occasion de cette sortie que Ian et Dara ont préparé ce SSS Podcast. Un podcast rugueux certes mais pas sans concession. Car même si les textures fermes et froissées se veulent prédominantes, des nappes aériennes et des lignes plus chaleureuses infiltrent de part et d’autre cette heure de mix, offrant ainsi certaines zones de non-droit pour la rigueur mécanique.

 

Vous aimerez surement

    1 Comment

    1. Lakker chez R&S - SSS / SeekSickSound 3 février 2014 at 11:30

      […] de chez Stroboscopic Artefacts ou Blueprint, le duo irlandais Lakker - par ailleurs auteur de notre 45ème podcast - s’apprête à faire une entrée sur une institution légendaire de la musique […]

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top