SSS Podcast #147 : Lewis Fautzi

Le producteur portugais Lewis Fautzi met la main à la pâte avec un mix mental de bout en bout avant sa venue à Paris ce week-end pour la Classic As Fuck

Label

Genre

Liens

Par David Robert
Publié le 13 janvier 2015 | 11:02

En l’espace d’une poignée d’année, le portugais Luis Gonçalves alias Lewis Fautzi s’est taillé une solide réputation dans le microcosme techno. Tête du label feu Konstrukt Records et de Faut Section, il a aussi sorti une bonne poignée de missives sous l’alias Nuklear Default avant de le troquer à sa signature sur Soma Quality Recordings contre celui de Lewis Fautzi. S’en suit l’année dernière un album franchement réussi, dont la techno deep et immersive se place parfaitement entre les parois d’un club (chroniqué ici).
Il n’en faudra pas plus pour qu’il vienne taper dans l’oeil d’un certain Len Faki qui le signe sur son label Figure quelques mois plus tard. Alors que ces nouveaux EP verront le jour prochainement (dont un nouveau sur Figure comme on l’apprend dans l’interview SSS à venir), l’artiste prépare sa nouvelle venue à Paris pour la soirée Classic As Fuck de ce weekend (avec Kobosil au Batofar). A cette occasion, il a mis la main à la pâte pour mettre en jambes ceux qui attendent sa venue avec un podcast de près d’une heure.

Mental de bout en bout, ce mix de Lewis Fautzi travaille les textures et l’ambiance avec un minimalisme qui force l’hypnose. De Robert Hood à Sleeparchive en passant par Alderaaan, c’est tout un jeu deep, dub et spatial qui est déroulé et dont la résultante est la perte de notion d’espace et de temps pour l’auditeur.

 

Télécharger le podcast

 

Vous aimerez surement

    1 Comment

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top