SSS Podcast #153 : Jex Opolis

La disco du canadien Jex Opolis : sexy et atmosphérique

Label

Genre

Liens

Par David Robert
Publié le 9 février 2015 | 19:06

Les terres canadiennes sont pleines de ressources, et notamment en matière de disco.
Originaire de Toronto, Jex Opolis libère depuis 2013 sous cet un alias sur son propre label Good Timin’ un funk atmosphérique aux couleurs parfois italo parfois jazzy mais toujours diablement sexy. Il faut dire aussi que le bougre n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’il est également le cerveau de DVAS auquel on doit quelques tubes bien assaisonnés comme « Inner Sanctum« .
Invité à Paris et plus précisément à la Java par DDD pour sa résidence WarmUp ce jeudi, Jex Opolis débroussaille aujourd’hui son univers avec notre 153ème SSS podcast.

Depuis les premières notes cosmiques et baléariques de D Note jusqu’à la ballade house sucrée et acide de ce cher Khotin (chronique ici) en passant par le groove monstre de l’anthem disco « First True Love Affair » de Jimmy Ross, Jex Opolis balance son heure de soleil en plein coeur de l’hiver. L’heure de virer les moufles quoi.

 

Télécharger le podcast
(clic droit, enregistrer sous)

Tracklist : 

D’Note –  Devotion
Space Art – Ode a Clavius (Alister Johnson’s Sonar Edit)
Lee Ritenour – Countdown (Jex retug)
Roberto – Junk Rudder
Project Pablo – Always
Jimmy Ross – First True Love Affair
Material – Bustin Out (Richard Rossa_s Discoholic Edit)
Neon – Voices
Leon Vincent – Pivotal Moments in Life
Conga Radio – Slumber Dance
Khotin – Why Don’t We Talk

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top