SSS Podcast #184 : Keadz

Une véritable ode aux sens, immatérielle et impalpable, et pourtant si intense.

Label

Genre

Liens

Par Morgane Pelletier
Publié le 24 octobre 2015 | 16:59

Le mix que l’on vous présente aujourd’hui nous vient de Keadz, les deux têtes pensantes de La Petite Compagnie. Mais avant de vous laisser embarquer pour le voyage qu’ils vous ont préparé, retour sur l’histoire du collectif.

C’est en 2011 que La Petite Compagnie aka LPC voit le jour. Avec des influences musicales venues d’horizons différents, l’équipe de LPC observe à l’époque les reliefs à travers la masse et exploite ses premières possibilités. L’organisation évolue au fur et à mesure du temps, et ses prédilections artistiques aussi. Les membres du collectif deviennent alors sensibles à une esthétique musicale plus subtile et affirmée. Ainsi, on les retrouve en 2013 lors d’un off du festival les Siestes Electroniques se tenant à Toulouse, leur ville natale, pendant lequel ils invitent l’incontournable duo Dadub en live.

2013 et 2014 voient se concrétiser le versant label : coup sur coup, ce sont leurs deux premières sorties physiques (vinyle et CD) et digitales qui sont mises au monde, respectivement « Connected Universe » par Keadz et « Quiet Sum », various d’artistes LPC. Dernier projet (en vie depuis la rentrée), « Ceremony » leur permet de dévoiler  au sein des clubs leur idéaux visuels et musicaux à un public prêt à prendre part au voyage avec eux.

 

Une notion de voyage et de liturgie qui se trouve aussi au coeur de ce mix, 184ème, par Keadz. Pendant près de deux heures, le duo nous invite à une véritable excursion sensorielle, composée sur la thématique du désert. C’est une puissante ode aux sens, immatérielle et impalpable, et pourtant si intense qui est ainsi libérée. Et lorsque résonne chaque vibrato de la contrebasse de « Nimbes » , cette magnifique production de James Ginzburg (moitié d’Emptyset), c’est une étreinte aussi douce qu’amère qui nous saisit, laissant entrevoir l’aspect le plus intime des influences musicales des deux jeunes hommes. Entre fonds épais, opaques et métalliques, donnant à la matière une forme fine et voluptueuse, Keadz livre par la même occasion ses zones d’ombres et de doutes et offre quelque chose de rare, avec sa part de sublime.

 

PS : La Petite Compagnie continue d’étoffer son catalogue avec une troisième sortie en digitale prévue avant la fin de l’année ; « Salva » est un Various Artist construit autour de la thématique du silence à laquelle le collectif à laisser carte blanche à ses artistes pour lui en conférer une vision toute particulière. D’ici là, d’autres Ceremony sont à prévoir et vous pourrez retrouver LPC sur la scène du Bootleg à Bordeaux le 4 décembre prochain.
Keep your eyes open.

 

Télécharger le podcast
(clic droit, enregistrer sous)

 

Tracklist : 

Barnett + Coloccia – Rose Eye
James Ginzburg & Yair Elazar Glotman – Nimbes
Koenraad Ecker – Stuffed Men
Shaddah Tuum – SunInYourHead
Helm – The Haze
ENA – 1st Divided
Pan Sonic – Parturi
Mønic – Habits (Mønic version)
Certain Creatures feat. Ike Yard – Sparkle (Samuel Kerridge remix)
Dubit – V
Demdike Stare – Bardo Thodol
Lucy – Follow The Leader
Ken Karter – MX-02.11
Dubit – psyco dino
Ontal – Chaos Theory
Shackleton – Music for the Quiet Hour Part I
ENA – Antenna
Roberto Crippa – Still

Vous aimerez surement


    Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273