SSS Podcast #501 : LUXE

Membre du collectif mancunien B.L.O.O.M., LUXE nous livre un podcast marqué par la nostalgie de la rave, à l’occasion de la sortie de la première compilation du label Shifting Spheres.

Label

Genre

Liens

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 26 août 2020 | 14:46

Originaire de Manchester, LUXE – qui se produisait jusqu’à cette semaine sous l’alias DJ Luz – se distingue depuis plusieurs années au sein du collectif B.L.O.O.M., qui organise des soirées éclectiques et gère des émissions, entre autres, chez Reform Radio et Limbo Radio. LUXE s’illustre, dans ce cadre, par sa capacité à sortir des frontières établies, s’orientant, à travers un prisme rave marqué, vers les eaux du breakbeat, des différents courants bass, de la techno ou de la house. Souvent nostalgiques, toujours prenants, ses mixes lui ont valu, outre ses conntributions aux shows de son collectif, des apparitions chez Loose Lips, Melodic Distraction ou The Mirror Dance.

Plus récemment, on découvrait également ses talents de productrice, à l’occasion notamment de la sortie de Spheres of Sound, la première compilation du collectif Shifting Spheres : lui aussi mancunien, Shifting Spheres est un collectif rassemblant des artistes femmes, non-binaires ou trans, sous la forme de programmes de pratiques des musiques électroniques, et, désormais, à travers un label. Pour sa première sortie, Shifting Spheres rassemblait, aux côtés de LUXE, PETALSINSOUND, DaiSu ou Mystique, au sein d’un various ouvert et d’une grande réussite, dont tous les profits sont reversés à deux associations, Roshni, asso de Birmingham luttant contre les violences domestiques, et UK Black Pride, qui vise à défendre les droits des personnes LGBTQ+ racisé.e.s britanniques. Une compilation que vous pourrez vous procurer ici, sur laquelle on retrouve l’excellent « Baby In The 90′s » de LUXE. Un titre que l’on retrouve également sur ce nouveau podcast de notre série, que nous avons demandé à LUXE à l’occasion de la sortie de la compilation. Le résultat est jubilatoire, passant allègrement du break à la techno, du UK Garage au UK Funky, sans jamais quitter cette esthétique dark et cette mélancolie constitutive, sorte de flashback rave, réinterprétant nostalgiquement ces musiques sans jamais se contenter du revival.

Télécharger le podcast

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top