A Strange Wedding – Meta Romance EP

Avec Meta Romance, son premier EP paru sur Worst Records, A Strange Wedding nous invite à une cérémonie sombre et mystique, à la croisée des genres.

R-12509048-1536677032-9315.jpeg

8.0

10

Par Charles-Louis Velieu
Publié le 9 octobre 2018 | 11:45

À la direction artistique irréprochable, Positive Education mène depuis six ans sa mission festive sans faux pas, de son festival (dont la prochaine édition arrive début novembre) à ses nombreux événements stéfanois, leurs récurrentes soirées parisiennes et lyonnaises, et leurs collaborations avec d’autres ténors de la scène française, tel BFDM dans les précieuses soirées BPM. Évoluant dans un défrichage constant de lieux et de sonorités musicales, la résonance chaleureuse et physique de Positive Education prend aujourd’hui forme en la première sortie de leur label Worst Record. Meta Romance EP d’A Strange Wedding se présente comme un disque sombre et intransigeant, amenant l’auditeur dans un périple dépaysant, signature du collectif stéfanois.

L’album prend la forme d’un tryptique à la violence décadente. Une esthétique se dégage de l’EP en une longue réflexion hypnotique, à l’accent d’une fête lointaine et étrange. De lourdes nappes couvrent les pistes en de planantes harmonies élégiaques, à contrecoup de la violence de kicks industriels. Ceux-ci répondent à de gras synthétiseurs organiques comme en une lente danse, préfaçant de chaque morceau l’arrivée de vocales rituelles, finissant de faire de Meta Romance EP une cérémonie obnubilante.

Chaque morceau donne sa contribution à cet étrange voyage. « Cosmic Bastringue » fait office d’introduction à l’univers d’A Strange Wedding, par une ouverture sombre transcendant l’album. Une ambiance enivrante se dégage de riffs saturés, de l’ostinato d’un synthétiseur épais et de la lenteur du tempo. Des chants rituels inattendus nous voient plonger dans cet obscur mariage sonore. Le morceau éponyme « Meta Romance » se joue de nos émotions au travers d’une rythmique énergique, une mélodie chaleureuse et une surcharge d’éléments enlaçant tendrement l’auditeur. « The Wedding » se présente alors comme l’acte finale de cet fête, hypnotique, à l’allégresse d’un crescendo rendu vivant par des cris, bruits et vocales animées, parachevant l’expérience sonore de l’album.

Positive Education est un collectif conteur d’histoires dans ses programmations finement ficelées en des lieux inhabituels cassant avec l’usuelle froideur des clubs. Il est plaisant de retrouver cette démarche en cette première sortie, où l’on glisse doucement dans le monde énigmatique d’A Strange Wedding, entre passion et rituel occulte. À la croisée des genres, chaque élément sert la création de cette épopée cosmique, où le dépaysement se crée aussi bien par ses vocales rituels que par une empreinte instrumentale profonde et variée. Meta Romance EP est une réussite en la découverte d’un nouveau producteur prometteur, et l’approfondissement de l’univers du désormais incontournable collectif de Saint-Étienne.

Vous aimerez surement


    Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273