Synthamesk – Evil

Entre drum’n’bass, jazz et classique, un album de breakcore old school et renversant.

8.2

10

Par Benjamin Dierstein
Publié le 14 mai 2014 | 10:57
Synthamesk - Evil

Pianiste classique, batteur, guitariste, musicologue, compositeur de bandes originales de film, le Québecois Alain Savoie est une sorte de touche-à-tout surdoué qui transforme n’importe quelle matière brute en petit bijou. Après des sorties sur Sublight, Love Love ou Pavillon36, cet album sorti sur le label Mozyk démontre une nouvelle fois l’étendue de son talent. De son ouverture magistrale, faite de snares cinglants et de basses surpuissantes qui résonnent comme des sirènes de l’enfer, à son final mystique d’église, on passe successivement par des tracks drum’n’bass / drumstep (« Fubar »), un violon grave et romantique (« Decay »), un piano qui joue un air de freaks mélancoliques (« Sorrow »), des incursions jazz avec drills à gogo (« Affliction », « Hunted »), et surtout d’excellents passages d’un breakcore endiablé à l’ancienne (« Magnetism », « Ruin »). Violent et beau, du très haut niveau.

Vous aimerez surement

    1 Comment

    1. Pat Trick Dicey 14 mai 2014 at 7:11

      Booya big up da Synthamesk

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top