Terror Danjah ft. Jamakabi – Juicy Patty

Terror Danjah et Jamakabi confirment la grande forme de Keysound Recordings avec un titre minimaliste mais riche, remixé avec réussite par Logos et Blackdown.

Terror Danjah

8.5

10

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 1 juillet 2016 | 13:21

Fin 2014, Keysound publiait avec Certified Connections une compilation témoignant de l’éclatant talent de ses artistes, sorte de miroir du renouveau grime et bass que le label a largement contribué à impulser et à maintenir en mouvement. A cet égard, l’année passée apparaissait comme celle d’un retrait relatif, marquant un retour vers des artistes gravitant de longue date autour de Keysound, à l’instar de LHF ou Damu. Dans cette perspective, 2016 représente ni plus ni moins qu’un nouveau départ : ce Juicy Patty est déjà le cinquième EP publié par le label de Dusk et Blackdown cette année, faisant suite à d’autres propositions remarquables, tant dans la veine grime que dans de nouvelles orientations, autour de la house de Truce et, surtout d’un excellent maxi de Okzharp et Samrai mêlant les rythmiques du UK Funky londonien à celles du gqom sud-africain.

Juicy Patty arrive donc en plein temps fort pour Keysound, et ne le dément en rien. Prouvant que le grime reste au cœur des préoccupations du crew, ce nouvel EP fait appel à deux mythes du genre : à la production, l’intouchable Terror Danjah, auteur d’innombrables classiques et de deux albums essentiels chez Hyperdub ; au micro, le trop rare Jamakabi, légende hantant le circuit grime depuis plus de dix ans et dont les éparses apparitions sur disque se hissent systématiquement au-dessus de toute concurrence.

Le programme de cette 63e référence était donc alléchant ; le résultat est, incontestablement, à sa hauteur. « Juicy Patty » est l’occasion pour Terror Danjah de prouver une énième fois ce qui l’élève au statut d’incontournable : une palette sonore détaillée et immédiatement reconnaissable, faite de synthés expressifs mais finement ciselés – et de ce ricanement sinistre présent sur chacune de ses productions –, mais aussi cette capacité à absorber dans la production du moment les éléments permettant de les mettre en avant sous un nouvel angle. Le travail est donc ici minimaliste, avec un beat ramené à sa plus simple expression : derrière des sons métalliques composant une mélodie obsédante, les percussions restent à l’état d’esquisse, se contentant d’insuffler le supplément nécessaire à mettre l’ensemble en mouvement. Un vaste espace est ainsi laissé à Jamakabi, qui vient l’habiter de son flow menaçant et sans répit, ne lâchant l’auditeur qu’au terme du morceau, sans prévenir, éclatant aussi rapidement qu’il est apparu. « Juicy Patty » est une authentique leçon de grime, parvenant à trouver cet équilibre entre tension et relâchement, agressivité et silence, production et vocaux qui caractérise les sommets du genre.

Si la version instrumentale, présentée dans la foulée, nous permet d’apprécier la finesse du travail de Terror Danjah, Jamakabi y apparaît comme un manque important : on destinera avant tout cette version aux MCs désireux d’affronter cette mélodie acérée ou aux DJs les plus aventureux. Difficile en revanche d’en dire de même des deux remixes qui concluent cet EP. Poursuivant le processus de réduction à l’oeuvre dans le titre original, Logos le dénude pour n’en conserver qu’un squelette grime, fil noué autour des vocaux de Jamakabi laissés intacts. Toute trace mélodique est ici effacée, au profit d’imparables kicks saturés, érigés en centre de l’attention, surmontés de claquements libérateurs. En fin de parcours, c’est enfin le maître de maison lui-même qui renverse la table avec une relecture hallucinée : Blackdown nous montre le titre à travers son propre prisme, démultipliant les percussions et tissant une tension qui éclate finalement dans un déchainement salvateur.

Juicy Patty confirme une fois de plus la grande forme affichée par Keysound ces derniers mois : Terror Danjah et Jamakabi proposent ici un titre faisant preuve d’une incroyable richesse derrière un minimalisme revendiqué, et dont les deux relectures proposées tirent tout le profit.

Tracklist :

01. Juicy Patty
02. Juicy Patty (Instrumental)
03. Juicy Patty (Logos Remix)
04. Juicy Patty (Blackdown’s Big Size 12 Remix)

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top