Tessela – Nancy’s Pantry

Tessela vient clamer sa place dans le haut du tableau.

artworks-000058513565-4gipcr-t500x500

7.5

10

Label

Genre

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 7 octobre 2013 | 15:39

Tessela reste essentiellement connu comme le frère de Truss, artisan du traumatisme dont le dernier single fait toujours des ravages sur nos platines (chronique ici). Les choses pourraient néanmoins rapidement changer. Tout d’abord parce que s’il ne donne pas non plus dans la dentelle, Tessela a toujours montré une sensibilité différente, le rapprochant davantage d’influences jungle et UK hardcore, lui donnant ses entrées dans le monde de la bass.
Surtout, parce qu’au moment où ces influences reviennent en pleine lumière, Tessela commence à faire sérieusement parler de lui. Son Hackney Parrot a ainsi fait le tour des playlists cet été, que ce soit dans sa version originale ou dans son remix par Special Request, tous deux aussi magiques.

Il y a fort à parier que ce nouvel EP, son premier pour R&S, ne fera qu’accélérer la tendance. Les trois titres se fondent sur une même construction : au terme d’une introduction donnant le ton, l’Anglais nous fixe sur place à grands renforts de breakbeats lorgnant vers l’industriel et de sonorités old-school remises au goût du jour.
Ed Russell sait nous faire savoir d’emblée qu’il se situe au sommet de son art, plaçant son titre le plus ambitieux en ouverture : Nancy’s Pantry le voit refuser toute barrière, brisant les limites du 4/4 pour nous asséner toute la puissance de ses amen breaks décomposés. Horizon, titre le plus réussi, commence par jouer la carte de la familiarité, à travers ces synthétiseurs nous évoquant toute une panoplie de morceaux jungle old-school aux ponts salvateurs. Quelques secondes plus tard pourtant, Tessela repousse ses limites, s’autorisant des silences de plusieurs secondes, qui semblent presque plus agressifs que les assauts successifs qui nous sont opposés.
Le dernier titre le voit enfin tomber le masque, laissant libre cours à ses influences, au moyen de samples pitchés tous droits issus de l’âge d’or de la transition entre UK hardcore et jungle. Sans répit, Gateway les ramène à un carcan techno de par cette incessante structure rythmique compressée.

Les parutions faisant la part belle aux breakbeats en tous genres dans un cadre bass ou techno ne manquent pas ces derniers temps – l’album de Special Request en est un exemple brillant. Avec cet EP, Tessela vient clamer sa place dans le haut du tableau, que ce soit par la finesse du traitement de ces beats que dans la violence du rendu.

 


 

Tracklist :

01. Nancy’s Pantry
02. Horizon
03. Gateway

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top