The Green Kingdom – Expanses

Expanses de The Green Kingdom est une forme de jungle sonore apaisante où l’auditeur se perd

7.5

10

Par Raphael Lenoir
Publié le 12 mars 2014 | 12:41
cover

Après la dernière compilation de Dronarivm qui étoffe brillamment son offre avec des artistes comme Kreng, Marsen Jules, Ben Lukas Boysen etc. c’est au tour de The Green Kingdom de passer en cuisine pour nous mijoter un nouvel album. On avait déjà mentionné le pseudonyme de l’américain vivant sur les rives du Michigan lors de sa précédente sortie, Dustloops: Memory Fragments, parue sur SEM l’année dernière qui nous avait convaincu par sa dub onctueuse et lumineuse. Mike Cottone continue paisiblement son chemin, et propose son 9e album Expanses. Nous ne savons pas ici si ce sont l’appellation des titres (des « untitled ») qui provoquent la perte de l’auditeur au sein de cette jungle sonore ou si ce sont les textures elles-mêmes. Peut-être est-ce un peu des deux. Similaires aux œuvres de Segue où Mind Over MIDI, Expanses ne perd en rien par rapport aux précédents albums ce qu’il a de délicatesse ouatée avec cette rythmique paisible d’une précision cotonneuse. Recommandé !

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top