Thug Entrancer – Death After Life

Sans véritable temps fort ou faible, Thug Entrancer signe un album réussi et confirmant les qualités de Software Recordings.

6.8

10

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 2 mars 2014 | 11:43
a1211847868_10

Arpèges analogiques, envolées footwork, patterns acid, expérimentations bruitistes, … Le panel des éléments composant ce premier album de Thug Entrancer, après une série de sorties digitales autoproduites, est suffisament large pour justifier le refus de tout style. Agencés au sein de compositions progressives, en évolution lente mais constante, ceux-ci arrangent des titres créant une distincte illusion de vertige. Difficile de distinguer un morceau particulier de cet ensemble, dont les parties sont d’ailleurs numérotées plutôt qu’intitulées ; difficile aussi de dégager un moment plus fort ou plus faible. Il s’agit d’ailleurs certainement de son principal écueil : à force de cohérence, l’attention finit par décliner, jusqu’à un « Ready to Live Pt. 1 », titre bonus d’une beauté délicate, nous acheminant doucement vers la fin de l’album. « Death After Life » n’en reste pas moins un album réussi, et une nouvelle preuve des talents de dénicheur de Daniel Lopatin, patron de Software Recordings, après l’excellent album de Huerco S.

Vous aimerez surement


    Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273