Tropic of Cancer – I Feel Nothing

On l’aura compris, la musique de Tropic Of Cancer n’est pas une musique facile d’accès, ni pratique à se procurer, mais qui pourtant contient dans toute sa mélancolie un charme délicat, résultat d’une production exigeante et tout en délicatesse.

artworks-000029335006-81jvo8-original

8.0

10

Par Alexandre Aelov
Publié le 1 janvier 2013 | 16:31

Certains artistes sont assez complexes à suivre au fil du temps. Tropic of Cancer est de ceux-ci. Au gré des collaborations (avec notamment Silent Servant), Camella Lobo aura brouillé les pistes, dispersant savamment ses EP d’un label à l’autre (le somptueux Permissions of Love remontant tout juste au 6 juillet dernier chez Mannequin), et c’est de manière assez confidentielle qu’elle a décidé de signer cette dernière production chez Sleeperhold Publications, plus spécialisé dans le design de livres et de coffrets collector que dans la diffusion de musique à proprement parler.

C’est énervant. Jusqu’à ce qu’on écoute ladite production. Comme par magie, dès les premiers drones de A Feast, on est emporté dans ce brouillard sonore qui fait le style si particulier de Tropic of Cancer, où la voix disparaît presque, toujours retenue par un fil ténu d’un bout à l’autre de chaque track.
S’il était possible de faire encore plus sombre que dans les précédents EP, Wake the Night enfonce le clou en développant une même construction crépusculaire, simplement maintenue par quelques percussions dans une boucle sans fin et sans espoir. Enfin, presque miraculeusement, Children of a Lesser God revient aux accents cold pop du précédent EP et arrive à insuffler à celui-ci un peu d’air, quelques notes de guitare, juste ce qu’il faut de sensualité et de nostalgie pour éviter de sombrer dans le néant absolu.

On l’aura compris, la musique de Tropic Of Cancer n’est pas une musique facile d’accès, ni pratique à se procurer, mais qui pourtant contient dans toute sa mélancolie un charme délicat, résultat d’une production exigeante et tout en délicatesse. I Feel Nothing ne déroge pas à la règle et poursuit le lent voyage de Camella Lobo dans des brumes nocturnes auxquelles, il faut l’avouer, on ne peut que s’abandonner.

 

Tracklist :

1 – A Feast
2 – Wake The Night
3 – Children of a Lesser God


 

Vous aimerez surement

    1 Comment

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top