Trumpet & Badman – Love Keeps Changing

Quatre DJ Tools érigeant le fonctionnalisme en objectif.

Trumpet-WebPackshot

7.0

10

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 3 septembre 2013 | 18:40

Bien des adjectifs s’appliquent au cas de DJ Haus. Sérieux n’est pas véritablement l’un d’entre eux. Du nombre de points d’exclamation qui peuplent la page Facebook d’Unknown to the Unknown, channel Youtube transformé en label, aux titres de ses morceaux (mention spéciale au U&Me 4 Eva de son duo Hot City), tous les éléments tournant autour de ses productions transpirent une sorte d’amateurisme revendiqué et de recherche d’une efficacité optimale, quitte à toucher à la dérision parfois.
Peut-être est-ce ce qui fait d’Unknown to the Unknown, aux publications multiples mais toujours de qualité (à l’instar de cet EP de Lords of Midnite restant en rotation constante), l’une des composantes essentielles de la scène bass actuelle. Quoi qu’il en soit, on retrouve cet esprit dès le nom même de ce nouveau projet composé en duo avec le prolifique DJ Q : Trumpet & Badman. Oui. L’artwork est du même acabit.

On comprend vite que le duo n’en est pas resté là : le kit basique de percussions garage est employé ici dans sa plus grande simplicité, avec un mixage douteux laissant les hi-hats atrophier un kick à la distorsion aléatoire. Notons bien qu’il ne s’agit pas d’un défaut : en se contentant d’y ajouter quelques extraits vocaux, lignes de basse bien senties et mélodies alternant entre organ stabs et saxophone MIDI évoquant tant les grandes heures des remixes de MK qu’un mauvais goût franchement assumé, la paire nous propose ici quatre DJ Tools à la simplicité certaine mais qui fonctionnent sans problème.
A l’exception d’un Bang Dis un peu trop anecdotique, l’EP fait donc son travail, sans chercher plus. Love Keeps Changing et Go! se placent très clairement au-dessus du lot, le duo y trouvant l’équilibre idéal entre le simplisme visé et la faculté de secouer un dancefloor.

A une heure où les productions house/garage de qualité sont légion (on aura nottament l’occasion de reparler de Dusky), les deux Anglais réussissent donc leur pari rafraichissant de jouer le contre-pied avec des titres probablement créés en quelques dizaines de minutes, présentés avec toutes leurs aspérités et dans un fonctionnalisme porté en objectif. Parfois, on n’en demande pas franchement plus.

 


Tracklist :

01. Love Keeps Changing
02. Bang Dis
03. Go!
04. I Got The Love

Vous aimerez surement


    Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273