Ugandan Methods – Sixth Method

Ugandan Methods n’acceptent les compromis que quand il s’agit de s’enfoncer un peu plus dans les profondeurs.

zQCbG

8.5

10

Par David Robert
Publié le 22 mars 2012 | 15:13

C’est en 2007 que le duo Ancien Methods dépose sa première galette nommée “First method” sur leur label éponyme fraichement monté. Une première méthode qui pose les bases d’une série sans aucune concession. Sortie après sortie, le tandem s’installe alors dans les plus bas fonds de la techno, se faisant ainsi les chevaliers de sa face la plus obscure.
Et pour les aider dans cette noble tâche qu’est la prêche de la noirceur, ils s’associent aujourd’hui une nouvelle fois (après le “Mat Oput – 1/2” en 2009 sur DN, sub-label de Downwards) avec Ugandan Speed Trials, alias Regis, moitié créatrice avec Function (dont le dernier EP a été chroniqué ici) de l’émérite Sandwell Disctrict, afin de sortir le sixième opus des Methods.

Comme s’il voulait venir fouler des espaces plus près du sol, et donc plus accessibles, pour re-plonger ensuite dans leurs souterrains opaques, le perfide “Beneath The Black Arch” démarre sur une rythmique certes vigoureuse, mais immaculée de toute salissure. Une candeur rapidement rattrapée par le vrombissement intense d’une bassline sourde et féroce et de crissements et déchirures métalliques. Dans le même ordre d’idée, “Between a Sleep In A Sleep” s’étend sur une nappe aérienne avant de venir s’impacter avec violence sur le plancher des vaches pour s’y enfoncer durablement. L’hypnose est forcée par la mécanique industrielle d’un synthé venant progressivement rejoindre le drone. “She Belongs to Eternity” emprunte enfin quant à lui la logique inverse, et pousse le vice jusqu’à se servir d’un noise digne de Prurient comme d’une amorce à une construction power-noise, qui se permettra de lâcher un peu de leste niveau vitesse en fin de parcours sans pour autant perdre en puissance.

Ugandan Methods n’acceptent les compromis que quand il s’agit de s’enfoncer un peu plus dans les profondeurs. Ainsi, en posant parfois leurs regards du côté des genres les plus féroces qui soient, ils offrent à ce “Sixth Method” une virilité des plus jouissives et une assise parfaite en tant que véritable tyran de la lumière.

 


Tracklist :

1. Beneath The Black Arch
2. Between A Sleep And A Sleep
3. She Belongs To Eternity

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top