V/A – 20/20 Volume 2

Avec sa deuxième compilation, le label 20/20 LDN se réapproprie l’appellation « future beats » et renforce son statut de leader d’influence de la scène.

20/20

7.4

10

Par Antoine Arcade
Publié le 27 novembre 2016 | 11:20

Difficile de passer à côté d’Ivy Lab en cette année 2016 : deux EPs, des collaborations avec les plus grands noms et quelques remixes occasionnels. À cela s’ajoutent des releases d’autres artistes sur leur label 20/20 LDN, et pas mal de soirées londoniennes organisées sous leur coupe. À un mois de Noël, Sabre, Stray et Halogenix nous proposent le volume 2 de leur compilation sobrement intitulée 20/20, dans un format toutefois différent. Si les trois Anglais s’étaient occupés seuls de la première édition, le line-up est cette fois-ci complètement pluriel avec une réunion de nombreux noms, plus ou moins connus.

On retrouve notamment les deux artistes ayant sorti des EPs sur le label, Deft et Shield. Le premier se charge d’ouvrir l’album avec un beat radioactif, « Holon », alors que le second s’offre une collaboration avec les patrons sur « Slang », qui met en avant une basse titubante et désarticulée. Ces beats rugueux viennent se placer dans la lignée de ce qu’on connait d’Ivy Lab. Dans ce style, le trio démontre tout son talent sur le fumeux « Socket », mais c’est bien l’inconnu Balatron qui se fait remarquer avec « Poseidon ». L’utilisation nerveuse du kick symbolise à elle seule l’ambiance du morceau : paranoïaque et angoissante.
En parallèle, une place de choix est accordée aux beats plus minimalistes à large tendance expérimentale. Sur ce plan, la très décalée « Rickety Cricket » de Fixate est certainement l’exemple le plus parlant. On peut aussi citer « #accidentaldeathing » de Sinistarr, track au souffle court dont les glitches viennent justifier le titre, ou « Attrakt » de Mr Frenkie, machine à vapeur robotique. Enfin, mentionnons le lyonnais Phazz, qui se démarque grâce à quelques envolées lyriques dans son morceau « Caution » qui apporte un peu d’intensité au LP.

Sur cette deuxième compilation, le crew 20/20 se réapproprie l’appellation future beats en y accentuant l’aspect expérimental via une bonne dose de rythmes décousus et de sonorités décalées. La plupart des morceaux propose un second drop différent du premier, fait à priori anecdotique mais qui traduit finalement assez bien la volonté du label de se renouveler et d’innover. Si la recette est relativement identique tout au long de l’album (en plus des rythmes déconstruits et sonorités originales, les touches digitales et vocaux parsemés sont récurrents), chaque track se crée une identité propre et apporte quelque chose de nouveau.
Cette prise de risque rend de fait la compilation moins accessible que la première, où quelques beats plus ronds faisaient office de repères pour les auditeurs les moins avertis. Elle renforce le statut de leader d’influence déjà acquis par Ivy Lab par le passé.

Tracklist :

01. Deft – Holon
02. Ivy Lab – Ghee
03. Fixate – Rickety Cricket
04. Sinistarr – #accidentaldeathing
05. Ivy Lab – Shamrock VIP
06. Havelock – Badbwoysound (feat. Ivy Lab)
07. Balatron – Poseidon
08. Ivy Lab – Socket
09. Phazz – Caution
10. Shield – Slang (feat. Ivy Lab)
11. Fracture – Give It To Me
12. Havelock – Untitled Brock
13. Mr Frenkie – Attrakt
14. Ivy Lab – Kalimba

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top