Wieman plays Goem – Trenkel

Un album austère mais fascinant, dont le dépouillement radical apporte à la rythmique une forme de pureté originelle.

7.8

10

Par Benjamin Dierstein
Publié le 24 février 2015 | 15:53
wieman

Roel Meelkop et Frans de Waard, les deux membres de Wieman, sont deux musiciens cultes des scènes expérimentales, no wave et post-punk néerlandaises. Aperçus chez Raster Noton, 12K ou les Editions Mego, ils signent avec ce projet un nouveau concept sur le label ukrainien Kvitnu : il s’agit là d’un enrgistrement live d’une répétition de concert à l’occasion duquel ils ont retravaillé des sons produits par leur ancien groupe Goem. Les six titres de Trenkel sont autant de pièces qui s’enchaînent pour former un tout mouvant, un album dont on apprécie avant tout le grain et la lente transformation des textures : un simple pied sourd évolue lentement pour devenir un craquement bruitiste, bientôt un charley, puis un grésillement, une rythmique, une distorsion aigue… Dans cet album au minimalisme extrême, l’altération est reine : les sons apparaissent à l’oreille comme de la matière vivante en pleine mutation, comme si l’on touchait à quelque chose de l’ordre de la pulsation originelle.

Vous aimerez surement


    Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273