worriedaboutsatan – Even Temper

worriedaboutsatan revient avec un nouvel album apaisant brillant de mille feux blanchâtres renouant avec la douceur de l’ambient et du post-rock.

7.9

10

Par Ernest Jumble
Publié le 17 mars 2015 | 9:20
artworks-000089854221-yzpkhz-t500x500

Originaire de Bradford en Angleterre, le duo worriedaboutsatan avait opéré quelques interventions discrètes depuis 2006, à travers des EPs obscurs, avant de se révéler enfin grâce à l’album Arrivals en 2009, pépite encore méconnue et savant mélange aux arabesques post-rock, ambient et IDM, sorte d’hybride de Trentemoller teinté d’Explosions in the Sky et d’Aphex Twin dans sa période ambient. Si Arrivals paraissait au premier abord quelque peu fantômatique, presque trop atmosphérique pour emporter l’auditeur jusques aux sommets promis, Even Temper, nouvel album du duo, se caractérise par son cabalistique développement, en cela qu’on ne sait pas si l’on part du sol ou du sommet, l’ensemble de l’album flottant dans le ciel comme une tablette scripturaire se révélant à une foule d’auditeurs hypnotisés par les chants krautrock de Morgan Visconti et les rythmiques étouffées de la piste « Jaki ». On ne manquera pas de reconnaître une certaine dévotion aux genres post-rock (Mogwai en tête), techno expérimentale (The Black Dog) et dream-pop (artistes 80′s-90′s, entre autres le label 4AD), montrant laconiquement la sophistication dont fait preuve le duo. Intelligemment erratique, Even Temper laisse ses titres se répondre avec une précision toujours jubilatoire : worriedaboutsatan peut se vanter d’avoir su laisser l’exuvie essayiste qu’était Arrivals derrière lui pour briller de mille feux blanchâtres et flous au sein de cet album apaisant, ablution auditive nécessaire en cette année préférant le drone comminatoire à la douceur de l’ambient.

Vous aimerez surement

    Leave a comment

    Articles populaires

    Chargement des articles...
    Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

    Back to Top