Partager

0
0
A+ A-

10 titres qui ont inspiré le nouvel album de submerse

A l’occasion de la sortie d’Are You Anywhere, son second album pour Project: Mooncircle, submerse nous éclaire sur les influences de ce nouveau disque.

submerse hires - shot by Repeat Pattern 10
Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 26 septembre 2017 | 12:34

Un disque de submerse est toujours à accueillir comme la possibilité d’un renouvellement, ou d’une mutation plus ou moins profonde de l’environnement sonore tracé, sur ses sorties précédentes, par l’artiste britannique, désormais basé à Tokyo. Découvert au tournant des années 2010 au sein de la bulle future garage, submerse a su ouvrir ses productions à d’autres courants pour progressivement se réinventer en producteur beats et downtempo. Sans perdre les qualités mélodiques et sensorielles d’une musique souvent mélancolique, submerse concrétisait cette évolution en signant chez Apollo, puis chez Project: Mooncircle, chez qui l’artiste sortait il y a trois ans son premier long-format, Slow Waves. C’est à nouveau sur le label berlinois que l’artiste fait son retour, le 6 octobre, avec Are You Anywhere, nouvel album redéfinissant une nouvelle fois le son de submerse en puisant dans les slow-jams des années 1990 ou le hip hop instrumental. Parfois proche des textures du courant vaporwave, Are You Anywhere est une nouvelle exploration passionnante de l’univers du producteur : nous avons cherché à fournir un éclairage sur cette œuvre en demandant à submerse une sélection de dix titres ayant inspiré ce nouvel album.


52nd Street – Tell Me (How It Feels) (1986, MCA)

Les sons de 808, les cowbells, les snares sous reverb/gate ont une place importante dans beaucoup de mes productions récentes. Je crois que la plupart des morceaux de 52nd Street m’ont influencé pour ce deuxième album.


Junior Giscombe – Stop Fanning The Fire (1990, MCA)

Les basslines bien rondes du funk des années 1980/1990, de la soul et du R&B m’ont vraiment incité à moins me fixer sur des infrabasses avec une seule note, et d’essayer d’introduire plus de mélodie et de mouvements dans mes propres basses. Le synthé sur ce morceau me rappelle un peu le jeu vidéo Streets of Rage, j’ai aussi été vraiment inspiré par le swing des percussions sur ce morceau.


Keith Sweat – Right and Wrong Way (1987, Vintertainment)

Je suis super inspiré par la plupart des slow-jams de Keith Sweat. Le son DX classique est vraiment quelque chose que je voulais sur la grosse partie de Are You Anywhere.


fitz ambro$e – hyest (2014, PeaceBrothaMan)

Le travail de fitz ambro$e m’inspire depuis maintenant cinq ans. Ce beat est plein de groove et de swing, et il est toujours irréprochable pour les chops.


Disasterpeace – Vignette: Panacea (Hyper Light Drifter OST) (2016)

Les mélodies de Disasterpeace sont vraiment un cran au-dessus, en particulier sur cette bande-son à l’atmosphère moelleuse et mélancolique.


Devonwho – Alphaloop (2016, Leaving Records)

Celle-ci est assez évidente, ça fait longtemps que la musique de Devonwho m’influence. Devon est vraiment un producteur très éclectique, mais j’arrive toujours à dire que c’est un de ses morceaux quand j’en entends un.


Shenmue OST – Snowy Scenery (1999)

C’est clairement l’une de mes bande-sons de jeu vidéo préférées. J’ai été très inspiré par l’atmosphère et l’émotion dégagée par cette bande-son.


Lonnie Liston Smith – The Enchantress (1980, Columbia)

Une influence sur tout ce que je fais.


Kashif – Help Yourself To My Love (1983, Arista)

Tellement de groove. Le mix et la spatialisation sont excellentes sur ce morceau. Il y a énormément de place pour laisser respirer la basse, et lui laisser prendre le contrôle du morceau.


Alfonzo Hunter – Just The Way (1996, EMI)

Une production classique d’Erick Sermon. Ca a été une grosse influence sur les morceaux que j’ai faits avec fitz ambro$e. Ca n’a jamais vieilli, c’est le top des jams 90′s.


Are You Anywhere, le nouvel album de submerse, sort le 6 octobre sur Project: Mooncircle.

submerse’s releases are always synonymous to a potentiel renewal of the environment drawn by the British-born, Tokyo-based artist through its previous releases. At the turn of the 2010s, submerse surfaced amongst the future garage wave, before opening his works to other sounds and gradually reinvent himself as a beats/downtempo producer. Retaining the melodic and emotional quality that characterise his music, submerse achieved this evolution through releases on Apollo and Project: Mooncircle, on which he published his first full-length, Slow Waves, three years ago. On October 6, submerse will release Are You Anywhere, his sophomore record on the Berlin-based imprint, refining his sound taking cues from 90′s slow-jams and instrumental hip hop. At times close to the textures of the vaporwave genre, Are You Anywhere is yet another fascinating exploration of the artist’s universe. We tried to shed light on this new record, asking submerse to draw a selection of ten tracks that influenced his sophomore album.


52nd Street – Tell Me (How It Feels) (1986, MCA)

808s, cowbells and gated/reverb snares have played a heavy part in a lot of my recent production. Don’t think there are many 52nd Street tracks that haven’t inspired me for my sophomore album.


Junior Giscombe – Stop Fanning The Fire (1990, MCA)

Bouncing bass-lines found on 80s/90s funk, soul and R&B really inspired me to fixate less on single note sub basses and try to put more melody and movement into my own bass. The synth fill in this track kinda reminds me of the video game ‘Streets Of Rage’, Really got inspired by the swinging drums on this track too.


Keith Sweat – Right and Wrong Way (1987, Vintertainment)

Super inspired by most of the Keith Sweat slow-jams. The classic DX sound is something that I really wanted for most of ‘Are You Anywhere’.


fitz ambro$e – hyest (2014, PeaceBrothaMan)

Been inspired by fitz ambro$e work for around 5 years now. This beat is packed with groove and swing, his chops are always on point.


Disasterpeace – Vignette: Panacea (Hyper Light Drifter OST) (2016)

Disasterpeace’s chords are really next level. This soundtrack in particular has a really bit-crushed undertone, mellow and melancholic.


Devonwho – Alphaloop (2016, Leaving Records)

Think this is a kinda obvious one, really been influenced by Devonwho’s music for a long time now. Devon is a really diverse producer but I can always pick out one of his tracks when i hear it.


Shenmue OST – Snowy Scenery (1999)

Definitely one of my favourite game soundtracks. Really inspired by the atmosphere and emotion on this OST.


Lonnie Liston Smith – The Enchantress (1980, Columbia)

Influences everything I do.


Kashif – Help Yourself To My Love (1983, Arista)

So much groove. The mix and spacing this track is really great. So much room for the bass to breath and really take control of the song.


Alfonzo Hunter – Just The Way (1996, EMI)

Classic production by Erick Sermon. Definitely influential on the tracks I did with fitz ambro$e. Never gets old. 90’s jam at its finest.


Are You Anywhere, submerse’s new album, is out October 6 on Project: Mooncircle.

Vous aimerez surement

Leave a comment

Articles populaires

Chargement des articles...
Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

Back to Top