dgoHn – dgoHn EP

Fracture ranime la jungle via dgoHn et sa conception scientifique du breakbeat

9.0

10

Label

Genre

Par Martin Drazel
Publié le 19 décembre 2019 | 18:20
a2893310313_16

Le label de Fracture n’a décidément pas fini sa recherche de formes métissées d’une drum & bass variable. Après une année 2019 remarquée par un EP du dit Fracture mais surtout cette relecture du happy hardcore qu’est Turbo, Charlie Fieber ressuscite dgoHn pour clôturer le tout. S’en suit un EP éponyme et résolument jungle, variant d’une dizaine de BPMs d’un morceau à l’autre tout en conservant une affection certaine pour ces breaks accrocheurs qui ont fait la belle époque du genre. Introduit par un galopant « Sporks » qui donne de suite la couleur, l’EP ouvre vraiment sa dimension déstructurée et rêveuse avec le fiévreux « Dolourous Dick’ead », où des breakbeats à la précision dévastatrice s’entrechoquent avec une ambiance stratosphérique, recette semi-magique tout droit tirée de l’âge d’or de la jungle. Apaisé par « Acacia Road », le répit ne sera pourtant que de courte durée au vu de l’effort mental que demande « Lost and Found » si l’auditeur souhaite en comprendre la structure complète. Saupoudrés de vocaux scientifiques, ce dgoHn EP est définitivement une réminiscence bienvenue des premiers balbutiements d’Astrophonica mais aussi d’un style toujours aussi coriace, preuve si nécessaire que rien ne peut stopper l’expansion naturelle des enfants du amen break.  

Vous aimerez surement

Leave a comment

Articles populaires

Chargement des articles...
Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

Back to Top