Partager

0
0
A+ A-

[Download] Deux titres IDM / braindance du producteur italien Bug en téléchargement gratuit

Le producteur italien Bug nous offre « Sick Teeth » et « Stitches », nouveaux titres IDM / braindance, en téléchargement gratuit.

BUG
Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 15 juin 2017 | 13:03

A l’image de sa musique, la trajectoire du producteur italien Bug – ou l3ug, à votre guise – a suivi au cours des dernières années des virages imprévisibles, courbes inédites et passages par des scènes variées, derrière une tendance évidente aux breakbeats démantelés et aux tempos les plus véloces. Apparu au sein du Lokatek Gang à la fin des années 2000, l’artiste a écumé avec passion la scène rave/tekno italienne, affûtant des productions donnant dans la plus pure tradition hardcore. Impossible pour autant de résumer l’itinéraire de l’artiste sous cet unique angle. Depuis la dissolution du collectif l’an passé, Bug s’adonne ainsi plus franchement dans ses productions à son goût pour l’IDM et la braindance, tirant ses sonorités de la jungle, du hip hop ou de l’ambient pour proposer un son plus expérimental, toujours prompt à nous entraîner dans des variations insoupçonnées. Après LeveL, EP paru en février sur le label romain Ephedrine, c’est cette même perspective que l’on retrouvait plus récemment sur « Unicum », collaboration en compagnie du producteur polonais Blender11i.

Poursuivant son parcours, Bug nous offre aujourd’hui deux nouveaux titres, « Sick Teeth » et « Stitches », disponibles en téléchargement gratuit sur notre Soundcloud. Véritable épopée, « Sick Teeth » nous accueille autour de rythmes intenses et brisés, avant de nous tirer dans une fracassante succession de séquences percussives contrastant avec de soyeuses mélodies, qui s’affirment et s’effacent au gré des structures. Témoignant de l’affection de son auteur pour les recompositions rythmiques de la jungle old-school et pour les synthés IDM, « Sick Teeth » est une belle démonstration de l’esthétique de l’artiste. « Stitches » arrive alors à point nommé pour nous prendre de revers, avec une base plus planante et hip-hop, soulevée par une imposante ligne de basse. Les breakbeats ne sont bien sûr jamais très éloignés : quelques encablures plus loin, ils reviennent peupler le titre sans lui retirer son atmosphère unique. Ce sont deux titres débordant d’idées imparables que nous livre Bug : bonne écoute !

Vous aimerez surement

Leave a comment

Articles populaires

Chargement des articles...
Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

Back to Top