Partager

0
0
A+ A-

EPROM – Drone Warfare

Drone Warfare constitue une nouvelle pierre qui vient consolider le monument qu’est devenu Eprom au fil des ans : une référence du halftime futuriste.

7.8

10

Par Antoine Arcade
Publié le 16 décembre 2017 | 14:21
eprom drone warfare

Un mois seulement après ses escapades au pays de l’acid aux côtés de G Jones, l’Américain Eprom revient avec un nouvel EP sur le label 1985 du populaire Alix Perez, avec lequel il forme d’ailleurs le non moins populaire duo Shades. Que ce soit seul ou avec son compère belge, Eprom a toujours été reconnu comme une référence du beat futuriste, et il vient le prouver encore une fois avec Drone Warfare. Le disque s’ouvre sur « Oksana ». Sur fond de chant oriental, l’artiste fait prendre à la mélodie désabusée tout un tas de sonorités plus âpres les unes que les autres. Ce travail de sound design est encore plus développé sur la piste titre, « Drone Warfare ». Le thème grave s’installe progressivement, se faisant de plus en plus menaçant, avant d’être trituré dans tous les sens autour d’un couple kick/snare militaire. « Raw Data » oppose à une première partie électrique et instable, une seconde partie où l’on retrouve son amour pour les sons acides, ici frappés de plein fouet par le snare. Le dernier morceau « Full Mag » apparait finalement en dessous des autres, avec son beat simpliste et ses salves de basses relativement neutres. L’EP dans son ensemble demeure une nouvelle pierre qui vient consolider le monument qu’est devenu Eprom au fil des ans.

Vous aimerez surement


Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273