Partager

0
0
A+ A-

Ewol, Grey Code, Skylark – III

Collaborateurs de longue date, Ewol, Grey Code et Skylark unissent leurs forces sur Methlab pour livrer un EP attestant de leur potentiel vertigineux.

Ewol_-_Grey_Code_-_Skylark_-_Ray_Uptown_-_III

7.9

10

Par Antoine Arcade
Publié le 9 septembre 2018 | 12:47

L’australien, l’anglais et le français. Ceci ne définit pas le début d’une mauvaise blague mais bien trois des producteurs de drum and bass les plus prometteurs du moment : Ewol, Grey Code, et Skylark. En janvier 2017, les deux derniers, déjà en collaboration, nous tapaient dans l’œil sur un VA EP de Demand Records, tandis que le premier se faisait remarquer quelques mois plus tard sur un VA LP de Lifestyle Music. Depuis, les trois jeunes ont fait du chemin, signant des productions sur des labels toujours plus renommés, comme Flexout ou Dispatch, et il est rare de découvrir un disque de l’un sans voir apparaitre le nom d’au moins un des deux autres. Pour sceller cette collaboration devenue amitié, les trois protagonistes sortent pour cette rentrée un EP de 6 titres sur la série BNKR du label Methlab Recordings.

Le disque s’ouvre sur « Daydreaming », un morceau qui représente parfaitement le style de Skylark. Nappes atmosphériques, drums légers et basse profonde pour un résultat sublime et aérien. L’intensité est beaucoup plus prononcée sur « Atom Rays » de Grey Code (en featuring avec Ray Uptown) où les percussions frénétiques ne laissent que peu de temps de répit. C’est ensuite au tour d’Ewol d’apporter une touche de nervosité, avec « Myth », un morceau passif-agressif avec une pointe d’acidité et aux drums ultra-précis.

Grey Code reprend ensuite la main avec « Simple Things », piste marquée par ses cors digitaux graves et tragiques mais également par la présence des seuls vocaux, distants et mélancoliques, de l’EP. Arrive ensuite « Suppress », morceau très accrocheur d’Ewol où la basse et son thème lancinant se font progressivement de plus en plus imposants pour accroitre la pression. Après l’ouverture, Skylark s’occupe également de la fermeture avec « Diffusion » (en featuring avec Ewol), où on retrouve une ambiance diffuse et humide de sous-terrain autour d’un beat chirurgical pour un nouveau voyage planant.

Chacun des trois producteurs fait montre de son talent, tous dans un style caractéristique différent. Nerveux et menaçant pour Ewol, intense et énergique pour Grey Code, atmosphérique et éthéré pour Skylark. Tous ont, en revanche, une précision technique époustouflante. Nul doute que ces trois-là représentent le futur de la drum and bass deep et tech.

BNKR008 // I I I EP (MethLab) from MethLab on Vimeo.

Vous aimerez surement


Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273