Partager

0
0
A+ A-

Maxine & Cleo – Celestial Frame of Mind

Avec Celestial Frame of Mind, Maxine & Cleo nous emmène dans un voyage céleste dans les profondeurs de la deep house.

maxinecleo_1024x1024

8.5

10

Label

Genre

Par Nicolas Rozier
Publié le 17 novembre 2016 | 7:46

Qui sont Maxine & Cleo ? Pour le moment, on en sait bien peu de choses. Le projet est originaire de Philadelphie, n’a que quelques sorties à son actif, mais ne laisse personne indifférent : nappes planantes, rythmiques à la précision chirurgicale, tous les ingrédients pour satisfaire l’amateur de deep house sont réunis. On retrouvait déjà ces éléments sur l’excellent EP Mad Blanc, sorti en novembre dernier sur Argot. Celestial Frame of Mind, sorti récemment, est le troisième EP de Maxine & Cleo, et la première sortie du label Going Home.

Ce qui frappe à la première écoute est la cohérence du tout. Malgré l’usage DJ auquel il est évidemment destiné, cet EP peut s’apprécier comme un album et offre une narration qui lui est propre. La track d’ouverture donne son nom à l’EP, et en pose le cadre. Tout commence par un synthé, mélancolique, lancinant, se rapprochant de l’ambient. Les percussions maintiennent le rythme : le morceau se construit couche par couche, tout en progression. La montée fait son effet : arrivé à la fin de ce premier titre, on a bien atteint un « celestial frame of mind ».

« Kids » se divise en deux parties, chacune sur une face du vinyle. La première partie retient le coté planant du morceau d’ouverture, tout en mettant l’emphase sur des sonorités plus deep, destinées à secouer un dancefloor. La deuxième partie poursuit dans cette direction, et nous plonge dans une l’ambiance feutrée, transpirante, d’une fête dans un vieux sous-sol de Brooklyn. « Lightness of Being » clôture l’EP, et remplit bien son rôle. L’écoute de ce dernier titre évoque la sortie d’un club le sourire aux lèvres. Alors que le soleil est en train de se lever, la caméra recule et s’élève dans le ciel, la soirée est terminée et l’EP avec.

Grâce à l’histoire qu’il sait raconter, Celestial Frame of Mind arrive à sortir du lot dans l’énorme marché de la deep house, et trouve sa place dans le salon aussi facilement qu’à n’importe quel moment d’un set. Qui sont Maxine & Cleo ? Quand la musique parle d’elle même, l’identité importe peu.

Tracklist :

A1 – Celestial Frame of Mind
A2 – Kids (Pt. 1)
B1 – Kids (Pt. 2)
B2 – Lightness of Being

Vous aimerez surement

Leave a comment

Articles populaires

Chargement des articles...
Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

Back to Top