Partager

0
0
A+ A-

Moiré – No Future

Second long-format de Moiré, No Future est un album remarquable et cohérent, portant son style inimitable vers de nouvelles hauteurs.

MOIRÈ_ATOZ_12in_WIDESPINE

8.5

10

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 28 mars 2017 | 13:31

No Future : c’est cette expression aussi chargée en sens que vidée de toute portée réelle par d’infinies itérations qu’a choisi Moiré en guise de porte d’entrée de son deuxième album. Ce titre agit ici comme un premier filtre éclairant l’écoute du disque, puisque l’artiste en fait une expression d’un regard dépassant le commentaire politique, et s’étendant à une industrie musicale au rythme frénétique, diffusant un flot ininterrompu de sorties venant effacer les précédentes.

En deux mots, Moiré ouvre ainsi ce nouvel album, son premier pour Ghostly International, en posant des jalons : si sa musique reste, comme à son habitude, largement muette, à l’exception de remarquables collaborations avec DRS et James Massiah, Moiré nous confie d’entrée les clés permettant d’en creuser la surface. C’est que cette surface est opaque, ce qui ne surprendra pas les habitués de l’artiste. On retrouve, dès l’introduction « Sequence 1 » laissant planer des traces d’espoir, et surtout dès l’excellent single « Lost You », que l’on retrouve avec joie dans le contexte de l’album, les synthés rétrofuturistes qui caractérisent la musique de Moiré, ses basses profondes, ces nappes évanescentes et ces rythmiques chancelantes, qui s’assemblent dans des morceaux semblant à chaque instant susceptibles de s’effondrer sur eux-mêmes.

Cet art de Moiré paraît ici prendre une ampleur nouvelle : l’artiste sait attirer notre attention sur certains détails au détriment d’autres, plus diffus, jouant sur le déplacement des nappes et textures pour lentement laisser émerger de nouveaux ornements. Sur « Opium », Moiré bâtit un titre house aux atours classiques, mais recentré sur sa section rythmique, étouffant les autres sons et emplissant progressivement l’espace resté libre de synthés incertains et immatériels. Les nuances sonores se superposent ainsi sans dissonance, mais en créant des brèches, des failles, qui laissent attendre les éléments venant souder l’ensemble : « Magma Dream » semble ainsi enveloppé d’un nuage de flou, comme s’il manquait à l’auditeur un filtre permettant une écoute claire. A sa suite, « Jupiter » prend la forme d’une structure dépouillée, rêche, à laquelle Moiré retire et réintroduit des éléments de manière imprévisible.

Au fil de l’écoute, le contenu musical de No Future finit par ne faire qu’un avec le titre qu’il porte et l’analyse à laquelle ce dernier appelle. Moiré nous présente des constructions abouties tout en nous laissant voir, par cette maîtrise des contrastes et du décalage, la fragilité de leurs fondations, suscitant la sensation d’un délabrement et d’un écroulement proche. Sur les très beaux « Secret Window » ou « Opposites », les sublimes lignes synthétiques qui hantent le titre, flottant au travers d’effusives lignes de basse, prennent alors un tour dystopique, diffusant des émotions contradictoires. On retrouve cette même confusion sur « Bootleg », nouvelle collaboration avec DRS, dont le flow caractéristique s’incarne sur un assemblage de séquences semblant désaccordées, déconnectées.

Les vapeurs nostalgiques du génial « Auteur » referment sur lui-même No Future, nous laissant avec la sensation paradoxale qu’à l’opposé du contenu véhiculé par son titre et par les morceaux qui le composent, Moiré livre avec ce second album une œuvre aboutie et vouée à continuer à distiller ses charmes. L’artiste porte sur No Future son style inimitable vers de nouveaux niveaux d’achèvement, sans le dénuer du mystère qui enveloppe chacune de ses réalisations : à bien des égards, Moiré signe donc avec No Future un second album remarquable.

Tracklist :

01. Sequence 1
02. Lost You (ft. DRS)
03. Secret Window
04. Opium
05. Casual
06. Magma Dream
07. Jupiter
08. Opposites
09. Bootleg (ft. DRS)
10. Facade (ft. James Massiah)
11. System 100
12. Auteur (Outro)

Vous aimerez surement

Leave a comment

Articles populaires

Chargement des articles...
Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

Back to Top