Partager

0
0
A+ A-

The Mulholland Free Clinic – The Mulholland Free Clinic

Avec The Mulholland Free Clinic, Juju & Jordash, Move D et Jonah Sharp signent une collaboration originale se plaçant dans le champ de la découverte.

The_Mulholland_Free_Clinic_LP_Packshot

8.5

10

Par Charles-Louis Velieu
Publié le 23 mai 2017 | 10:49

Découpé à partir une improvisation live de trois heures, The Mulholland Free Clinic est le projet collaboratif des ténors de la scène house Move D et Juju & Jordash, et du producteur éclectique Jonah Sharp. Si une collaboration entre ces artistes n’est pas quelque chose de nouveau en soi (par leurs projets communs Reagenz pour Move D et Jonah Sharp, et Magic Mountain High pour Move D et Juju & Jordash), The Mulholland Free Clinic porte leur projet artistique à une toute autre échelle, le quatuor s’affranchissant ici avec réussite des codes de la musique électronique actuelle.

Dès le démarrage des nappes de synthé de « Vital Signs », et son oscillation évoquant un électrocardiogramme, on sent la volonté du groupe de nous plonger dans une douce rêverie, justifiant ces vingt minutes d’ambient obscures mais apaisantes, où les synthés répondent aux bruissements modulés lointains et à un set timide de percussions. Mais cet état cathartique atteint, le voyage change subtilement et on est transporté au-delà de nos barrières musicales habituelles.

Car pour savourer l’écoute de The Mulholland Free Clinic, il faudra avant tout oublier tout ses repères classiques. Ici il n’est plus question de genre, plus d’enchaînements de thèmes A et B, et au-delà même de l’aspect improvisé il ne faudra pas s’attendre à des combinaisons d’harmonies faciles. Usant d’une très large gamme de sonorités, les différents éléments rentrent et sortent au bon gré de l’improvisation, créant une atmosphère chaleureuse où l’auditeur est toujours surpris. À partir de « Boneset », l’album tend vers la symbiose des quatre artistes qui mélangent leurs univers dans un jeu de polyphonie déconcertant mais grisant. L’album surprend par son ton organique et humain, permis par sa dynamique et sa tessiture large, de l’usage de vocaux aux bruissements synthétiques en écho. Des mélodies lancinantes aux pesantes nappes de synthés, en passant par des jeux de dissonances et des percussions triturées sans fin, on n’est jamais laissé pour compte. Comme si cela ne suffisait pas, le groove donné, que ce soit aux rythmiques ou aux synthés, ainsi que les nombreuses phases d’improvisation conférant un air de jazz contemporain à l’album, achèvent de rendre cette danse des machines plus vivante que jamais.

Ne donnant pas dans l’excès d’émotions, c’est dans l’inconnu trouble et sombre où nous plonge l’album que se créent les sensations les plus fortes. Nos repères temporels perdus, on est comme ému par un accord inattendu, entraîné par inadvertance dans une phase dansante puis à nouveau désorienté dans un brumeux voile d’oscillation et de dissonances. Pourtant, tout semble maîtrisé et on n’est finalement jamais brusqué, à ne pas se rendre compte que le groupe nous sort progressivement de cet état nébuleux quand arrive un « The Dawgs Are Alright » plus agité, éveillant nos sens. « Dr Leary » et ses vocaux énigmatiques fait alors œuvre d’un diagnostique inquiétant, avant que « Pillow Therapy », dans le calme, avec sa structure plus classique, nous sorte progressivement de cet état léthargique, comme un doux réveil d’une nuit agité à la Mulholland Free Clinic.

Inclassable, l’erreur serait de croire que l’album s’inspire des genres, là où, s’en éloignant, il représente la libre-expression artistique et le talent de ces quatre musiciens. Il faut alors parler d’expérience personnelle et intime car, racontant mille histoire en une, certains seront plus touchés par le groove exceptionnel du solo d’ « Ebb & Flow » là où d’autres se retrouveront plus dans les accords dantesques de «The Dawgs Are Alright ». Ovni musical, l’album se place dans le champ de la découverte et suscite avant tout l’envie de vivre l’expérience live Mulholland Free Clinic.

Tracklist :

01. Vital Signs

02. Boneset

03. Gone Camping

04. Ebb & Flow

05. The Dawgs Are Alright

06. Dr. Leary

07. Pillow Therapy

Vous aimerez surement

Leave a comment

Articles populaires

Chargement des articles...
Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

Back to Top