Partager

0
0
A+ A-

[Premiere] La Chinerie nous offre un nouvel extrait de la compilation Nation Techno Italy

En amont de la sortie de la nouvelle compilation de La Chinerie, Nation Techno Italy, on vous offre un extrait signé Edanticonf.

LCNT002-WEB-LABEL-A
Par Antonin Bohl
Publié le 30 mai 2018 | 10:24

La Chinerie a réussi, grâce à la vision de ses fondateurs et à l’énergie inépuisable de ses contributeurs, a muer d’une communauté de diggers connectés et passionnés (n’ayons pas peur des mots qui riment avec parking, le terme social-digging est aujourd’hui indissociable du collectif) en un label prolifique dont les sorties ne cessent de gagner en qualité. En marge des sorties d’EP, associées aux différents groupes que chapeaute La Chinerie (Beau Mot Plage, Chineurs de House, Chineurs de Techno, Comic Sans Records), le collectif poursuit sa lancée nationaliste en signant son 4ème Various thématique. Après deux Nation House consacrés respectivement aux producteurs français puis italiens, et un Nation Techno bleu, blanc, rouge, c’est tout logiquement que sort ce Nation Techno Italy.

Cette compilation, sous la direction de CDT, en la personne de Psaum, rassemble comme ses prédécesseurs huit artistes d’une même nation. Ont donc été sélectionnés pour le mondial techno 2018 Wrong Assessment, Alfredo Mazzilli, Daniele Paduano, ADT, Edanticonf, Ruhig, Hobi et Kaelan. Cet octogone, composé de vétérans mais également de nouvelles têtes, compose avec huit titres une compilation cohérente et inspirée, et si la maîtresse de maison est la techno, la sortie fait preuve d’une agréable souplesse, en évitant l’écueil du 4/4 effréné dont l’efficacité n’est plus nécessairement gage de qualité.

L’extrait de ce jour, issu de la compilation, est signé Edoardo Zerbinati aka Edanticonf. Cet Italien d’origine se produit en live depuis 2010 et l’humain et la perception de l’infini constituent les thèmes principaux de ses compositions, se traduisant par d’intenses voyages sonores. Après ses débuts sur le très bon label canadien Silent Season, Edanticonf passe, entres autres, chez les Suédois de Trolldans et les Français de Linear Movement, où il se voit respectivement gratifié de remix des mastodontes Vril et Artefakt.

C’est l’approche simple et presque naïve de « Le Lacrime de Freya » qui nous a séduits. Le titre transpire de bienveillance, il n’est en rien révolutionnaire mais à ce quelque chose, cette évanescence, cette légèreté… Alors grazie mille La Chinerie et en attendant la sortie prévue au 4 Juin, on vous laisse vous évader avec les larmes de Freya.

Vous aimerez surement


Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273