Partager

0
0
A+ A-

[Premiere] Le funk stellaire d’Astrocat, nouveau projet d’Arkist

Le 23 juin, Arkist revient avec Astrocat, nouveau projet doté du meilleur artwork de l’année et d’un son assumant son goût pour le funk, à découvrir en avant-première !

astrocat
Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 6 juin 2017 | 11:00

En matière de musiques électroniques, trouver le nom adéquat pour un projet n’est jamais une tâche aisée. Avec Astrocat, Adam Gazia, que l’on connaissait plutôt jusqu’alors sous son pseudonyme Arkist, s’en acquitte brillamment : l’artiste ne se contente pas de détenir l’un des meilleurs alias apparus sur la scène cette année – associé à une pochette du même acabit –, mais en fait également une parfaite retranscription de l’aspect ludique de ce nouveau projet. Un nouveau pseudonyme apparemment signe de créativité retrouvée, puisqu’avec son premier EP, prévu pour le 23 juin, Astrocat met fin à plusieurs années de disette discographique, après des sorties chez Hotflush ou Apple Pips.

Musicalement, ce nouveau souffle se traduit par un EP assumant pleinement le penchant de son auteur pour le funk ou la disco, en quatre titres – complétés par un remix d’Appleblim – de groove intense et de son vintage, aux lourdes basses synthétiques et aux vocaux sous perfusion de talkbox. Une formule aussi délirante qu’efficace, sans mettre fin au sens de la nuance et à la versatilité qui caractérisent l’oeuvre de l’Anglais : après un premier titre plus enlevé, « Nightflare », à écouter ci-dessous, nous montre le versant noctambule de ce son, sur un tempo plus lent nous laissant profiter à loisir des basses sautillantes et des claviers éclatants du titre.

Vous aimerez surement

Leave a comment

Articles populaires

Chargement des articles...
Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

Back to Top