Partager

0
0
A+ A-

Sonns & Tavish – Trycksaker EP

On revient sur Trycksaker, collaboration à la croisée des genres, et nouvelle arme du catalogue d’ESP Institute

a0136931903_10

8

10

Par Charles-Louis Velieu
Publié le 15 mai 2018 | 10:54

À la forte tonalité expérimentale, ESP Institute explore dans sa variété la musique électronique, se forgeant par le biais de producteurs du monde entier sa propre empreinte musicale. Avec Trycksaker, Andrew Hodge et Lovefingers choisissent de promouvoir la scène locale proche de leur label américain, par une collaboration entre Sonns (aka Alexandre Mouracade), producteur house au ton synthétique sombre déjà distribué sur des labels de référence comme Kompakt ou Throne Of Blood, et le mystérieux producteur Tavish Graham. Cette rencontre éclectique aboutit en un EP étonnant, riche en influence et à l’efficience en club assurée.

L’EP installe des sonorités physiques, notamment par les percussions épaisses et spacieuses du morceau éponyme « Trycksaker ». Notre rapport à l’électronique s’y voit confronté à un son vivant, chargé et bestial, cassant toute linéarité par une variété d’effets, des breaks sauvages de percussions à des bruitages et vocales ponctuels. Une grande variété de phases compose le morceau sous l’impulsion de nappes nous enrobant tout le long de la piste. Les mélodies au thème simple fascinent par leur finesse sous la violence des accompagnements rythmiques. Ce procédé cache dès lors un jam animé entre des synthétiseurs omniprésents et variés, se renvoyant la balle au-dessus d’un ostinato hypnotique, subjuguant notre attention.

À l’inverse, « Roguish Days » fait le pari d’un groove plus exalté aux sonorités métalliques. Les vocales prennent leurs aises et la composition, plus minimale, nous voit valser au moindre bruitage impromptu. Un rythme breaké dirige le morceau, faisant danser un riff d’acid distrayant allègrement nos pas. Les mélodies se jouent d’un exotisme voyageur, tout en voguant au détour de vagues électroniques discontinus.

Trycksaker est représentatif du travail mené par ESP Institute, par sa richesse de composition, sa déconstruction des formes, ainsi que son ambiance sombre et pourtant envoûtante. À la manière du défrichage musical déjà effectué sur le label, cette collaboration réussie repousse notre science des genres pour créer de nouvelles formes, aboutissant en un deux-pistes unique, véritable atout pour les clubs en cet été 2018.

Vous aimerez surement


Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273