Partager

0
0
A+ A-

SSS Podcast #288 : Saphileaum

Un mois après la parution de son split EP avec Monreal chez Controlled Violence, Saphileaum nous offre un impressionnant mix ambient, qui explore l’environnement latent de ses productions techno.

Label

Genre

Liens

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 3 novembre 2017 | 15:37

Dans une scène électronique, et plus encore techno, de plus en plus éclatée, sous l’effet d’une prolifération de jeunes artistes et labels, se distinguer au sein de cette implacable vague de nouveaux noms peut être une tâche difficile. Associer son nom à celui d’institutions reconnues pour leur rôle de dénicheuses de talents est l’une des méthodes disponibles à cette fin. Dans le genre, le curriculum vitae du Géorgien Saphileaum, natif de Tbilisi, s’apparente pour l’instant à un sans faute : discographiquement actif depuis un an, l’artiste s’est immédiatement lié à deux labels figurant parmi les plus intéressants défricheurs en matière de techno atmosphérique, à savoir NORITE et Controlled Violence, en deux EPs solo couplés à deux splits, en compagnie d’Ymir pour l’un, de Monreal pour l’autre.

Paru le mois dernier chez Controlled Violence, ce deuxième split, Sarp, ravivait à notre esprit tous les bons souvenirs déjà associés à la musique de Saphileaum : une techno aérienne et élancée, hypnotique mais délicate, toujours impeccablement produite. Une musique qui, si elle s’ancre résolument dans un style précis, laisse planer le spectre des influences multiples d’un producteur sachant en capter la substance. C’est précisément ce que laisse éclater ce nouveau mix réalisé par Saphileaum pour notre série. Refusant une simple prolongation au format mix de l’univers développé dans ses propres titres, Saphileaum nous offre une virée dans l’ensemble des sons qui entourent cet univers. Peu de techno au programme ici, et même relativement peu de percussions. A la place, c’est un mix à la construction patiente qui nous est proposé, où les sons paraissent stagner en apesanteur, se rencontrant imperceptiblement. Le parcours est lent et progressif, les rythmiques faisant peu à peu leur apparition, pour se structurer peu à peu et aboutir à des considérations proches des titres de Sarp. Un mix impressionnant de maîtrise, qui pourra faire office de révélation ou de confirmation, selon votre familiarité avec les productions de l’artiste.

Télécharger le podcast

Vous aimerez surement

Leave a comment

Articles populaires

Chargement des articles...
Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

Back to Top