Partager

0
0
A+ A-

SSS Podcast #380 : Stazma The Junglechrist – All Hail Concrete Collage

Figure de la scène breakcore française, Stazma the Junglechrist nous présente son nouveau label Concrete Collage en 43 minutes de mix intense et varié.

Label

Genre

Liens

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 22 novembre 2018 | 12:28

Basé à Lyon, Stazma The Junglechrist est depuis dix ans une figure phare de la scène breakcore française, se démarquant tant par sa discographie abondante que par ses live sets à l’énergie ravageuse. Membre du collectif Peace Off, ses productions se démarquent par leurs influences variées, mais aussi par un lien constamment établi avec les racines du breakcore dans l’énergie des amen breaks typiquement jungle, restructurés dans des avalanches rythmiques implacables. Depuis quelques mois, l’artiste est par ailleurs le fondateur, aux côtés de son comparse Ohmwerk, du label dont il est ici question : Concrete Collage. A l’image de ses pères, ce projet revendique son émancipation par rapport aux frontières stylistiques, rapprochant au gré des sorties acid, IDM, electro, breakbeat ou breakcore. Un label résolument défricheur, ce qui se traduit sur le plan des sorties par une orientation vers la découverte de nouveaux artistes au sein des scènes underground.

C’est autour de ce nouveau projet que tourne ce mix signé Stazma the Junglechrist : précisément intitulé « All Hail Concrete Collage », ce set de 43 minutes cadre le propos en nous donnant quelques jalons. La déferlante de breakbeats en tous genres est bien au rendez-vous, mais le mix ne s’y réduit jamais : on y trouvera aussi élans acid, textures ambient, atmosphères IDM et tempos en pagaille, replacés en permanence selon que l’artiste regarde plutôt du côté de l’acid ou du gabber. Si l’on trouve quelques uns de ses titres, notamment un inédit de son projet Repeat Eater, ainsi que des renvois à quelques grandes références de ces eaux musicales (d’Aphex Twin à Ruby My Dear), le cœur du mix réside plutôt dans les sorties préalables ou à venir estampillées Concrete Collage, qui occupent un bon – un excellent, en fait – tiers du mix. Une entrée en scène dans les règles, pour dérouler le tapis rouge avant l’arrivée d’une quatrième sortie Concrete Collage le 28 novembre !

Télécharger le podcast

Tracklist :

01 – Mudd Corps – Big Nose Unicorn [Third Kind Records]
02 – Repeat Eater – 135.80_Mutinator [Forthcoming on Handicap Record]
03 – Foreign Sequence – Kaarw4–° [ Forthcoming on Concrete Collage]
04 – Bewwip – 4orlds Funk [Occult Research]
05 – Monster X – RDK1 [Combat Records]
06 – Droid Eater – Space Junk [Concrete Collage]
07 – Aphex Twin – Pthex [Warp Records]
08 – Lokom – ISS Alien Invasion [Concrete Collage]
09 – fxbip – Formant.Break2 [Concrete Collage]
10 – Gareth Clarke – Right Jezebel [Kaometry]
11 – Guavid – Physycaltb3 [Analogical Force]
12 – Hitori Tori – Wofako [ Forthcoming on Concrete Collage]
13 – Stazma – Compu1 [Kaometry]
14 – Ruby My Dear – Donald [Love Love Records]
15 – Big Lad – Ted Banger [Box Records]

Vous aimerez surement


Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273