SSS Podcast #470 : Filter Dread

Filter Dread nous offre une passionnante mixtape respectant l’univers qui a fait de lui l’un des plus captivants artistes de la scène bass : un passage en revue fragmenté mais cohérent de 30 années de bass music, pour mieux en dessiner l’avenir.

Label

Genre

Liens

Par Aurélien Bonvoisin
Publié le 18 décembre 2019 | 16:30

Certains podcasts ont une saveur toute particulière. Inutile de vous cacher que ce 470ème de notre série en fait partie. C’est que Filter Dread fait, depuis huit ans maintenant, partie de cette classe d’artistes qui tracent à leur manière l’avenir de la bass music, en tirant d’un jeu sur ses codes les ressources nécessaires à son renouvellement. La tactique de Filter Dread, c’est celle d’un pas en arrière pour mieux en faire dix en avant : en synthétisant d’un regard l’entier panorama des formes issues du hardcore continuum depuis près de trente ans, Filter Dread produit depuis ses débuts des formes déviées, décalées, appliquant les codes de l’art hauntology-que aux musiques électroniques britanniques. Hardcore, garage ou recoins les plus obscurs du grime sont autant de terrains de jeu pour l’artiste londonien, qui, loin de se plier à un simple exercice nostalgique, les emploie toujours comme tremplin vers de nouveaux territoires.

C’est donc, à notre avis, l’un des plus passionnants artistes des dix dernières années, que l’on a toujours suivi de près, que nous accueillons aujourd’hui dans notre série. L’occasion de célébrer la récente sortie d’un nouvel EP de haut vol, paru il y a quelques semaines chez Sneaker Social Club, et que l’on ne peut que vous recommander. L’artiste en a profité pour nous concocter ce set aux allures de mixtape, respectant son esthétique rétrofuturiste : on y trouve de la jungle, du grime ou du breakbeat, des synthés rave classiques voisinant avec leurs lointains cousins grime, des titres se fondant les uns dans les autres selon des logiques insoupçonnées. A l’image de la musique de Filter Dread, ces 36 minutes s’avèrent fragmentées mais toujours cohérentes, exigeantes mais toujours captivantes. Et l’on y décèle, comme toujours, un passage en revue de trente ans de bass music pour mieux nous donner un aperçu de son avenir.

Télécharger le podcast

Vous aimerez surement

Leave a comment

Articles populaires

Chargement des articles...
Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

Back to Top