Partager

0
0
A+ A-

v1984 – Pansori EP

Dans la digne lignée de son prédécesseur, Pansori EP nous prouve que v1984 est également capable de versatilité.

7.9

10

Par Lisa Haouat
Publié le 19 mai 2017 | 10:11
Pansori

Il y a un an, nous avions découvert v1984 à l’occasion de la sortie de son premier EP, Becoming N(one). Signant la résurrection du label Glacial Sound, duquel émergeait son successeur Glacial Industries, Christopher Ramos nous avait alors surpris avec un projet puissant, jouant entre héritage classique, bruitisme et musique club dans sa forme la plus abstraite. Sortis de cette tempête de glace, nous nous sommes plongés dans Pansori EP, nouvellement sorti sur Knives, label et agence créative tenus par Kuedo et Joe Shakespeare. Dès les premières secondes, nous retrouvons ces puissants contrastes qui caractérisent la musique de v1984, où arpèges de piano, bris et fracas se conjuguent de concert. Comme dans Becoming N(one), v1984 semble vouloir nous faire plonger dans une réalité éthérée, à mi-chemin entre veille et rêve : les voix oniriques de « False Awakenings » et « beauty_UT5INYR-H3D ­­» participent à cette déréalisation dans laquelle nous sommes pris. C’est cependant « Too Much » et sa mélodie gagnant progressivement en intensité que l’on gardera le plus à l’esprit : tout aussi chargé émotionnellement que le reste du disque, sa structure et ses références au hip-hop contemporain nous montrent une nouvelle fois que Christopher Ramos est capable de versatilité. Ainsi, il signe un Pansori EP moins cohérent que son prédécesseur, nous donnant cependant envie d’entendre davantage cette facette club.

A noter également que Knives réalise notre souhait, en publiant finalement la version vocale de Too Much, téléchargeable gratuitement sur leur site.

Vous aimerez surement

Leave a comment

Articles populaires

Chargement des articles...
Le chargement des articles a echoué, une nouvelle tentative va être effectuée automatiquement dans 5 secondes.

Back to Top