Partager

0
0
A+ A-

V/A – UVAR LTD002

Uvar livre avec sa nouvelle compilation un vinyle aux multiples facettes, fidèle à l’esprit de la scène roumaine.

uvarltd

7.5

10

Par Valentin Fleury
Publié le 24 janvier 2018 | 12:29

Le label Uvar veut partager la culture roumaine à travers des morceaux rendant hommage à la musique, à la fois en tant qu’art qui nous connecte et nous fait danser ensemble, et comme expérience introspective et singulière à chacun. La compilation UVARLTD002 réunit des artistes de plusieurs continents, seuls ou en collaboration. Tous apportent une touche différente à un vinyle fidèle à la scène house roumaine, au carrefour des diverses influences qui la composent. On retrouve ainsi des rythmes saccadés flirtant avec le breakbeat, des synthés chaleureux de deep-house et des sonorités acides et sèches de techno. Ces paysages divers donnent lieu à un ensemble singulier et éclectique, mélangeant une chaleur rythmique et dansante avec l’étrangeté de sonorités inquiétantes, d’apparitions furtives de samples d’oiseaux et de voix aspirées.

Les tracks d’Ikuto, Brind, Ada Kaleh et Vlad Arapasu prennent directement aux jambes : les kicks sont énergiques, clairs, sauf pour « Aum Trai Si Aum Vedea », au beat plus saccadé, faisant du morceau d’Ada Kaleh un ensemble insaisissable, éclaté et envoûtant (peut-être le plus singulier de la compilation). Dans ces morceaux, les synthés inondent la piste de nappes chaleureuses et de résonances aquatiques, les danseurs sont soufflés par des ondes de basses puissantes et fouettés par la clarté sèche des snares et des claps qui électrisent le tempo lancé. Ces fragments aigus et mélodiques subliment la sourdeur hypnotisante de lignes de basses soit lointaines – dans « Aum Trai Si Aum Vedea » et « Alacrity » – ou au groove plus marqué et moins obscur dans « Mistic Pisc » de Vlad Arapasu.
« Abadia » de C.s.r & Argenis Brito apporte une profondeur supplémentaire à cette ambiance dansante : sa progression entraîne vers une atmosphère plus étrange et ambiguë. Des vocaux oniriques et des samples métalliques en résonance apparaissent comme des hallucinations auditives. Cette touche étrange fait se rejoindre deux aspects communs à tous les morceaux de la compilation – mais dans des intensités différentes – à savoir leur côté festif, dansant et leur identité véritablement mentale et introspective : les morceaux se construisent comme des narrations où chaque fragment, au fur et à mesure qu’il s’ajoute aux autres, réagence l’ensemble du morceau et donne à l’écoute une émotion inattendue, décalée.

« Lit Mitdream » de Mariin, « Back Room » (Faster) et « Hummingbird » (Mierea Dor) déploient un espace sonore vague et intriguant, parsemé de samples s’approchant et s’éloignant dans une expérience qui devient clairement méditative, souvent inquiétante, sans cesser d’être dansante : dans « Lit Mitdream », le battement linéaire du kick s’arrête, puis les basses longues et étirées se font dompter par l’apparition de notes vibrantes, sortes de cloches d’appel à la danse, et le retour du kick, physique et net pour ramener les corps au même tempo.

Le vinyle comporte donc de multiples facettes, entre morceaux énergiques et progressions méditatives. En ce sens, UVARLTD002 est une compilation fidèle à la manière dont cette musique est jouée, écoutée et dansée : souvent au cours de sets prolongés, à des danseurs rebondissant encore
dans l’après-midi au gré de cheminements musicaux mêlant force brute, rythmique et basse, avec des visions oniriques magiques, aquatiques.

Vous aimerez surement


Fatal error: Uncaught Exception: 12: REST API is deprecated for versions v2.1 and higher (12) thrown in /home/seeksick/www/wp-content/plugins/seo-facebook-comments/facebook/base_facebook.php on line 1273